Problème d'affichage ? Veuillez passer à une version plus récente de votre navigateur

Display problems? Please use a recent version of your navigator.
REVUE MEDICALE DE LIEGE - ACCUEIL
La Revue Médicale de Liège est un outil de formation médicale continue s'adressant tant aux généralistes qu'aux spécialistes et aux étudiants.

EN FR


2017 - volume 72 (6)

 
L'image du mois. Un cas d’embolie pulmonaire de ciment après chirurgie du rachis.

Tran G. , Dewandre Q. , Boulanger Y. , Racaru T. , Franssen C.

Rev Med Liege 2017, 72(6),273-274

Résumé non disponible

Le cas clinique du mois. Embolie pulmonaire compliquée d’un œdème laryngé angioneurotique.

R. Lopez , B. Cuppens , S. Robinet , A. Ancion , V. d’Orio , A. Ghuysen , P. Lancellotti

Rev Med Liege 2017, 72(6),275-280

Résumé : L’œdème angioneurotique (OAN) est une entité rare, dont les conséquences peuvent pourtant être parfois désastreuses. Nous présentons le cas d’un patient atteint d’une embolie pulmonaire grave ayant présenté un œdème angioneurotique oro-pharyngé dans le décours du traitement fibrinolytique et de son relais par héparinothérapie. A la lumière de cette présentation originale, nous proposons de discuter les éléments actuels concernant la physiopathologie de cette maladie et les facteurs favorisant le développement de cette maladie.

Maladie coronaire et pratique sportive

A. Ancion , J.-F. Kaux , L. Piérard , P. Lancellotti

Rev Med Liege 2017, 72(6),281-287

Résumé : Les maladies cardiovasculaires sont responsables de nombreux décès dans nos sociétés occidentales. La pratique d’une activité sportive permet de diminuer leur survenue et d’améliorer le pronostic des patients déjà atteints. La pratique d’un sport peut cependant être associée à un risque cardiovasculaire majoré lors de sa réalisation (mort subite, infarctus du myocarde, etc.). Une évaluation du risque des complications est nécessaire avant de permettre à un patient coronarien de pratiquer du sport. Les compétitions sportives sont déconseillées pour la plupart de ces patients, mais pour la grande majorité de ceux-ci, les activités de loisir doivent être encouragées. Un suivi médical régulier reste donc nécessaire, tout comme le respect des consignes des bonnes pratiques sportives.

Fibromyalgie : état de la question en 2017

A. Neuprez , J.-M. Crielaard

Rev Med Liege 2017, 72(6),288-294

Résumé : La fibromyalgie (FM), dont les critères diagnostiques ont été établis initialement en 1990 et mis à jour en 2010, consiste en un syndrome caractérisé par la présence de douleurs musculo-squelettiques profondes et diffuses, associées à d’autres manifestations subjectives (troubles du sommeil, de l’humeur et problèmes cognitifs). La prévalence est évaluée dans la population générale à 2,2 %. Divers facteurs de risque ont été mis en évidence : l’âge, le sexe, le niveau d’éducation et le statut socio-économique. Diverses hypothèses étiologiques ont été explorées, que ce soit en neuroimagerie ou du point de vue d’éventuelles perturbations neuroendocriniennes et des cytokines. En outre, divers mécanismes pathogènes potentiels ont été identifiés : la prédisposition génétique, l’amplification centrale, la défaillance du contrôle inhibiteur diffus, le muscle en tant qu’afférence nociceptive périphérique. Enfin, en ce qui concerne le traitement et l’évolution clinique, le premier sera pluridisciplinaire et la seconde ne sera pas marquée par une rémission réelle. En outre, les patients ont tendance à réduire leurs activités (professionnelles, physiques ou de loisirs), ce qui dégrade et pérennise la situation, alors qu’ils doivent rester aussi actifs que possible.

Intérêt de la mesure continue du glucose dans la gestion du diabète gestationnel : une étude pilote liégeoise

M. Franck , J.-C. Philips , P. Emonts , R.P. Radermecker

Rev Med Liege 2017, 72(6),295-300

Résumé : La prévalence du diabète gestationnel augmente en raison d’un dépistage universel, mais aussi en raison de critères diagnostiques plus stricts, revus à la baisse. Ce diabète peut s’accompagner de complications pouvant être sévères pour l’enfant et/ou la mère. La prise en charge d’une patiente atteinte de diabète gestationnel repose sur les conseils hygiéno-diététiques adaptés et sur la surveillance des fluctuations glycémiques. En pratique habituelle, la surveillance glycémique quotidienne est réalisée via le contrôle itératif des glycémies capillaires. La mesure continue de la glycémie (MCG) offre l’avantage d’obtenir des données fiables et exhaustives sur plusieurs jours. Observer et interpréter les valeurs de concentration de glucose enregistrées de manière continue permettraient de mieux appréhender la cinétique du glucose et, idéalement, de personnaliser l’approche thérapeutique. Ce travail préliminaire rapporte les résultats observés chez 12 patientes présentant un diabète gestationnel et décrit les fluctuations du glucose au cours du nycthémère, particulièrement en période postprandiale. L’analyse de la MCG démontre que la concentration maximale de glucose postprandial est atteinte aux alentours de 70 minutes après le repas du matin et du midi et 110 minutes après le repas du soir.

Syndrome de fatigue professionnelle (burnout) 2ème partie : de la prise en charge thérapeutique

P. Mesters , N. Clumeck , S. Delroisse , S. Gozlan , M. Le Polain , A.-C. Massart , W. Pitchot

Rev Med Liege 2017, 72(6),301-307

Résumé non disponible Résumé : Le burnout ou syndrome de fatigue professionnelle est le résultat de l’exposition à une situation durant laquelle les stratégies du sujet, qui sont censées gérer les stress de l’environnement, deviennent dépassées et inopérantes. Un déséquilibre se crée entre l’exigence des demandes et les ressources matérielles, opérationnelles et psychologiques pour y faire face. De nombreuses professions de santé se trouvent confrontées au défi de la prise en charge du burnout, dont le médecin généraliste. Après un premier article dédié à l’épidémiologie, au diagnostic, aux causes et aux conséquences du burnout, ce second article est consacré à la prise en charge de ce syndrome. Il se centre sur la prise en charge thérapeutique par l’écoute, l’interruption du temps de travail, les compléments alimentaires, les antidépresseurs, la thérapie comportementale et cognitive, le coaching professionnel et l’approche multidisciplinaire.

Le Groupe Mosan d’étude des Tumeurs Pigmentaires face au mélanome cutané oligométastatique

G.E. Piérard , C. Piérard-Franchimont , P. Delvenne

Rev Med Liege 2017, 72(6),308-311

Résumé : Le mélanome oligométastatique est un mode particulier de progression cancéreuse qui se cantonne initialement au territoire de drainage lymphatique du site du cancer primitif. Dans la majorité des cas, un très petit nombre de métastases seraient présentes simultanément. Le stade oligométastatique est synchrone lorsque les métastases sont découvertes au moment du diagnostic initial du cancer primitif. Les métastases sont dites métachrones lorsqu’elles surviennent après traitement initial. Une variante de ce processus, décrite sous le nom de maladie couveuse ou «smouldering disease», concerne des lésions métastatiques cutanées qui grandissent et régressent de concert sur ce même territoire.

Les syndromes neuropsychiatriques dans la population séropositive

A. Iweins , P. Léonard , C. Piette

Rev Med Liege 2017, 72(6),312-317

Résumé : Le Syndrome de l’ImmunoDéficience Acquise (SIDA) est une pathologie infectieuse chronique. Par sa complexité et l’importance des syndromes psychiatriques observés chez les patients séropositifs, l’intervention conjointe des professionnels de la santé psychique et somatique peut s’avérer souvent nécessaire. Jusqu’à 20 % des patients psychiatriques seraient également infectés par le virus du SIDA. De plus, ces troubles seraient leur 2ème cause d’hospitalisation. Cette symptomatologie psychiatrique, alors induite par le VIH, pourrait même en précéder la découverte sérologique. Ainsi, il serait intéressant pour le psychiatre d’acquérir suffisamment de connaissances sur cette affection afin d’établir des actions de prévention et des stratégies de psychoéducation.

Vignette diagnostique de l’étudiant. Analyse critique des plaintes douloureuses du patient atteint de schizophrénie

I. Caubo, , C. Piette , R. Fontaine , G. Scantamburlo

Rev Med Liege 2017, 72(6),318-322

Résumé : La schizophrénie est une pathologie complexe dont la prévalence avoisine 1 %. Sa sémiologie peut prendre de multiples formes. La discrimination sensorielle peut être altérée, y compris la perception douloureuse. La grande majorité des études réalisées à ce jour démontrent une hypoalgésie chez les patients atteints de schizophrénie. Il est important de tenir compte de ces données dans la prise en charge des patients exprimant des idées délirantes ou des hallucinations afin d’éviter de passer à côté d’affections non psychiatriques potentiellement graves.

Centre hospitalier universitaire de Liège Revue Médicale de Liège depuis 1946
ISSN : 0370-629X
Rédacteur en chef : A.Scheen
Copyright : Revue Médicale de Liège 2002
Dernière modification : 06-06-2017
Université de Liège