num_id
RMLG -
La Revue Médicale de Liège est un outil de formation médicale continue s'adressant tant aux généralistes qu'aux spécialistes et aux étudiants.

EN FR

2021 - volume 76 (9)

 
L’image du mois. Le cœur de Pierre David

Henry C , Coucke PA , Hoffsummer P , Strivay D , Moonen M , Lancellotti P , Boniver J

Rev Med Liege 2021, 76(9),645-647

Résumé non disponible

Cas clinique. Douleurs thoraciques après une extraction dentaire : à propos d’un cas de pneumomédiastin

Brolet E , Bato O , Goffin P

Rev Med Liege 2021, 76(9),648-650

Résumé : Nous décrivons l’histoire d’un jeune patient ayant développé un pneumomédiastin majeur dans les suites de l’extraction d’une dent de sagesse. Ce dernier a été hospitalisé aux soins intensifs afin d’assurer une surveillance continue et d’instaurer une antibioprophylaxie pour éviter les complications infectieuses. Les pneumomédiastins après des soins dentaires ont déjà été rapportés et leur prise en charge, bien que simple, peut mener à des complications majeures si elle est mal réalisée.

Cas clinique. Le phénomène de Köbner en dermatologie

Giet G, Senterre Y , Lebas E , Libon F , Dezfoulian B, Nikkels AF

Rev Med Liege 2021, 76(9),651-656

Résumé : Le phénomène de Köbner et les phénomènes qui lui sont apparentés sont des curiosités dermatologiques, encore partiellement incomprises. Le phénomène de Köbner est de loin le plus connu et le plus étudié. Il correspond à l’apparition d’une lésion cutanée caractéristique d’une dermatose en zone de peau saine après traumatisme cutané. Parmi les dermatoses concernées, on peut citer le psoriasis, le lichen plan et le vitiligo. Le phénomène de Köbner inverse et le phénomène de Renbök sont deux phénomènes très similaires. Il s’agit de la disparition d’une lésion cutanée après traumatisme cutané pour le phénomène de Köbner inverse. Ce traumatisme cutané est induit plus spécifiquement par une autre dermatose dans le phénomène de Renbök. Enfin, le phénomène isotopique de Wolf correspond à l’apparition d’une nouvelle dermatose sur une zone cutanée qui a précédemment été le siège d’une autre dermatose guérie

Face à la COVID-19. Effets du confinement sur les admissions dans un service hospitalier d’urgences

Bavestrello Piccini G , Cavenaile JC

Rev Med Liege 2021, 76(9),656-660

Résumé : Afin de limiter la dissémination de la COVID-19, un confinement a été instauré par les autorités Belges du 18 mars au 3 mai 2020. Les conséquences du confinement sur le nombre d’admissions aux Urgences, en général, et sur les différents types d’urgences, en particulier, n’ont pas, à notre connaissance, été étudiées. Nous avons revu les dossiers des patients qui se sont présentés au Service des Urgences de l’Hôpital Brugmann à Bruxelles pendant cette période, et qui ont été triés 4 ou 5 selon le «Manchester Triage System» (MTS). On a ensuite comparé la proportion de ces passages au nombre total d’inscriptions. Ces données ont ensuite été confrontées à la même période, mais sur l’année 2019 (du 18/03/2019 au 03/05/2019). Durant le confinement, nous avons observé une nette diminution des passages de patients avec des pathologies moins urgentes.

Diagnostic et traitement des kystes hépatiques

Klein L , Meurisse N , Honoré P , De Roover A , Detry O

Rev Med Liege 2021, 76(9),661-665

Résumé : Les lésions kystiques hépatiques sont fréquentes et parfois volumineuses. Elles sont généralement asymptomatiques et de découverte fortuite. Le diagnostic différentiel de ces lésions inclut des pathologies congénitales, post-traumatiques, tumorales bénignes ou malignes ainsi qu’infectieuses. L’échographie conventionnelle ou avec contraste, le scanner abdominal et la résonance magnétique nucléaire peuvent être utilisés pour les caractériser. L’abstention thérapeutique, avec ou sans surveillance iconographique, constitue la prise en charge optimale de nombreux kystes bénins sans répercussion clinique. Les traitements des lésions symptomatiques ou potentiellement agressives peuvent inclure la fenestration, la ponction avec sclérothérapie ou la résection chirurgicale. Dans cet article, les auteurs discutent des modalités de diagnostic et de traitement des diverses lésions kystiques hépatiques.

Neuroblastomes cervico-thoraciques : les avantages de l’approche transmanubriale avec épargne ostéo-musculaire

Martus S , Gatineau-Sailliant S , Tebache M , Sanoussi A , Minga Lowampa E , Demarche M

Rev Med Liege 2021, 76(9),666-671

Résumé : Nous rapportons le cas d’un enfant présentant un neuroblastome cervico-médiastinal néonatal engaînant les artères sous-clavière et vertébrale gauches. Les tumeurs s’étendant du cou à la partie supérieure du thorax sont rares en pédiatrie. De plus, l’anatomie vasculo-nerveuse complexe de cette région rend l’exérèse difficile. C’est pourquoi, à l’âge de 20 mois, lorsqu’une prise en charge chirurgicale a été décidée, nous avons utilisé l’approche transmanubriale avec épargne ostéo-musculaire ou TOSA (Transmanubrial Osteomuscular-Sparing Approach) dont nous détaillons la technique et les avantages.

Trouble du spectre autistique : étiopathogénie et intérêt d’un diagnostic précoce

Guilbaud J , Vuattoux D , Bezzan G , Malchair A

Rev Med Liege 2021, 76(9),672-676

Résumé : Le trouble du spectre de l’autisme (TSA) est un trouble neurodéveloppemental qui se manifeste par des comportements sociaux altérés ou réduits, des troubles de la communication sociale ainsi que des comportements répétitifs et/ou intérêts restreints. L’étiologie du TSA est complexe et multifactorielle. Les étiopathogénies du trouble mises en avant sont multiples. On y retrouve, entre autres, des anomalies cérébrales, des anomalies du contact visuel et des troubles des interactions précoces. Ces signes font souvent l’objet des préoccupations parentales. En outre, le TSA étant neurodéveloppemental, l’ensemble des signes ne sont pas toujours présents d’emblée. En effet, ils apparaissent progressivement, jusqu’à l’âge de 3 ans, moment à partir duquel le diagnostic peut généralement être posé. Néanmoins, dans des cas plus complexes, ce diagnostic peut être envisagé de manière plus tardive. Les premiers signes du TSA (avant 24 mois) seront abordés car ils sont au cœur de l’enjeu du diagnostic précoce. Leur connaissance permet la mise en place d’un suivi et d’une prise en charge rapide. En effet, en agissant au cours d’une période développementale où la plasticité cérébrale est élevée, l’intervention précoce permet de modifier l’évolution des symptômes et, a posteriori, de limiter les handicaps secondaires.

L’arrivée des bithérapies dans le traitement du virus de l’immunodéficience humaine : la fin d’un dogme?

Plum PE , Darcis G , Moutschen M

Rev Med Liege 2021, 76(9),677-682

Résumé : Grâce à l’arrivée de nouvelles molécules antirétrovirales plus puissantes, de plus en plus de recommandations internationales mentionnent quelques bithérapies antirétrovirales comme étant une alternative valable à certaines trithérapies, vu leur efficacité et leur sécurité démontrées dans de nombreuses études. Parmi les potentiels avantages de ces doubles associations, mentionnons la simplification du schéma thérapeutique, la réduction potentielle du coût et de la toxicité, la limitation des interactions médicamenteuses et l’épargne de certaines molécules qui pourront, alors, être utilisées en seconde ligne. Certaines de ces bithérapies ont montré un risque majoré d’échappement thérapeutique et de sélection de souches virales résistantes en comparaison avec des trithérapies réputées robustes. Toutefois, certaines bithérapies récemment mises sur le marché, comprenant des médications plus puissantes, plus sûres, moins toxiques et avec une plus grande barrière génétique à l’apparition de résistances, présentent un risque très faible d’échappement thérapeutique lié à la sélection de souches résistantes. Les bithérapies présentent donc plusieurs avantages les rendant intéressantes et leur garantissant, probablement, une place grandissante dans les futures stratégies de traitement.

La cryoconservation d’ovocytes : indications médicales et sociétales

Vervier J , Jouan C , Nisolle M , Henry L

Rev Med Liege 2021, 76(9),683-688

Résumé : L’augmentation de la survie des patientes atteintes de cancer et la tendance à retarder la première maternité sont deux phénomènes distincts menant à une hausse de la demande de préservation de fertilité. Actuellement, une préservation d’ovocytes est possible chez les patientes avec une exposition hormonale légère et sans retarder les traitements oncologiques. Ainsi, toute patiente recevant un diagnostic oncologique devrait être orientée vers un spécialiste de la fertilité. De plus, les indications de préservation de fertilité se sont élargies à de nombreuses pathologies bénignes. La conscientisation de la diminution de fertilité liée à l’âge, couplée à une tendance à retarder la première grossesse, pousse de plus en plus de femmes à faire appel à l’AGE Banking (Anticipation of Gamete Exhaustion), technique qui leur permet de maintenir leur potentiel reproductif jusqu’à l’âge où elles désireront devenir mères.

La qualité de vie dans le champ médical. Bref aperçu de son origine, de sa sémantique, de ses instruments de mesure et de leur utilisation en clinique

Louis G , Pétré B , Charlier N , Voz B , Guillaume M

Rev Med Liege 2021, 76(9),689-696

Résumé : Depuis le début des années 70, la notion de qualité de vie fait l’objet d’un intérêt croissant dans le champ médical, sans pour autant que n’émerge un consensus scientifique sur une manière de la définir et de la mesurer. L’objectif de cette revue narrative de la littérature consiste à décrypter la notion de qualité de vie dans le champ médical afin de permettre aux cliniciens-chercheurs et aux cliniciens, qui utilisent des instruments de mesure de la qualité de vie en pratique clinique, de se forger un avis éclairé et nuancé sur la question. Pour ce faire, le papier se décline en trois parties. Tout d’abord, il fait état d’un bref aperçu de l’origine de la notion dans le champ médical en exposant, notamment, les principaux facteurs expliquant son émergence et son importance grandissante. Ensuite, il explore la pluralité de définitions de la qualité de vie et de ses dérivés (e.g. qualité de vie liée à la santé), ainsi que ses instruments de mesure dans le champ médical. Enfin, il présente quelques repères pour l’utilisation d’instruments de mesure de la qualité de vie liée à la santé en pratique clinique.

Comment j’explore…un blépharospasme

Marx B , Depierreux F

Rev Med Liege 2021, 76(9),697-700

Résumé : Le blépharospasme est une forme de dystonie focale particulièrement invalidante, touchant spécifiquement les paupières et engendrant une fermeture involontaire des yeux ou un clignement palpébral excessif. Malgré sa fréquence, cette affection souffre d’un délai de diagnostic souvent trop long. Celui-ci est avant tout clinique, mais il ne faut pas méconnaître des formes s’intégrant au sein de tableaux neurologiques complexes et nécessitant une mise au point plus complète.

La médecine du futur. Maladies mentales : le terrain de jeux des nouvelles technologies

Coucke PA

Rev Med Liege 2021, 76(9),701-708

Résumé : La crise sanitaire liée au coronavirus est à l’origine de chamboulements majeurs au niveau sociétal, qui influencent, par la même occasion, l’organisation des soins de santé et les besoins, en particulier en santé mentale. Aujourd’hui, le domaine de la santé mentale est particulièrement mal équipé en ressources financières et humaines. Sans changements majeurs immédiats, la société ne pourra pas faire face à une croissance vertigineuse attendue des demandes, croissance liée à la détérioration accélérée de la santé mentale dans la population générale mais aussi parmi les soignants. Nous faisons le point sur les nouvelles technologies qui peuvent résoudre, au moins en partie, ce déséquilibre, tout en signalant que, même si la conjoncture sanitaire actuelle a indéniablement accéléré leur irruption dans le domaine, il faudra en objectiver l’accessibilité, la faisabilité, l’efficacité et l’efficience par la conduite d’essais cliniques contrôlés.

Centre hospitalier universitaire de Liège Revue Médicale de Liège depuis 1946
ISSN : 0370-629X et e-ISSN : 2566-1566
Rédacteur en chef : A.Scheen
Copyright : Revue Médicale de Liège 2002
Dernière modification : 03-09-2021
Université de Liège