Problème d'affichage ? Veuillez passer à une version plus récente de votre navigateur

Display problems? Please use a recent version of your navigator.
RMLG - LES VIGNETTES THERAPEUTIQUES ET DIAGNOSTIQUES
La Revue Médicale de Liège est un outil de formation médicale continue s'adressant tant aux généralistes qu'aux spécialistes et aux étudiants.

EN FR
Rmlg acceuil

LES VIGNETTES THERAPEUTIQUES ET DIAGNOSTIQUES


Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 75
 
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 88
Vignette thérapeutique de l’étudiant. Bénéfices et risques de l’utilisation du lithium en psychiatrie
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

Rossetti F , Bakay S , Piette C , Deville M , CharlierC , Scantamburlo G

Rev Med Liege 2020, 75(4),265-270

Résumé : L’article fournit des recommandations cliniques pour utiliser le lithium de façon efficace et sûre. Nous décrivons les mécanismes d’action du lithium, stabilisateur de l’humeur aux propriétés antisuicidaires et neuroprotectrices. Nous détaillons les effets toxiques du lithium et les outils de toxicologie clinique qui permettent de les prévenir et de les diagnostiquer. Le lithium reste le traitement de référence des troubles bipolaires.

La vignette diagnostique de l’étudiant. Ataxie subaiguë et chutes chez une patiente de 62 ans
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

Jedidi Z, Bianchi E, Moonen V, Jedidi H, Serre CH, Maquet P, Moonen G

Rev Med Liege 2020, 75(3),190-198

Résumé : Nous discutons la démarche sémiologique et diagnostique d’un cas d’ataxie chez une patiente de 62 ans, indemne de tout antécédent médical significatif. A l’occasion de cette vignette diagnostique, nous insistons sur trois aspects : 1. La nécessité de contextualiser la démarche pour éviter d’évoquer des diagnostics différentiels irréalistes; 2. La nécessité de choisir les examens complémentaires pertinents en les hiérarchisant en fonction de la probabilité de contribuer au diagnostic, de leur invasivité et de leur disponibilité, y compris de leur coût et 3. Le caractère évolutif de la démarche diagnostique qu’il faut pouvoir remettre en question au fil des informations que fournissent l’évolution du patient et les résultats des investigations.

Vignette thérapeutique. Quel traitement injectable après échec du traitement oral chez le patient diabétique de type 2 ?
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

Scheen AJ, Paquot N

Rev Med Liege 2020, 75(1),60-66

Résumé : Le passage à un traitement injectable, après échec des antidiabétiques oraux, est souvent considéré comme une étape délicate, pour le patient diabétique de type 2 comme pour le médecin, ce qui peut conduire à une certaine inertie thérapeutique. Schématiquement, deux options peuvent être envisagées, soit débuter une insulinothérapie en préférant un analogue d’insuline à action basale, soit recourir à un agoniste des récepteurs du glucagon-like peptide-1 (AR GLP-1). Chaque option a ses avantages et ses inconvénients, ce qui ouvre la voie à une médecine personnalisée. Néanmoins, la préférence est de plus en plus donnée aux AR GLP-1, mais cette solution est davantage soumise à des conditions restrictives de remboursement. Une combinaison des deux options est également possible, avec la commercialisation récente de deux spécialités à ratio fixe d’un analogue d’insuline basale et d’un AR GLP-1. Cette vignette clinique discute ces différentes options thérapeutiques chez un patient diabétique de type 2 insuffisamment contrôlé sous antidiabétiques oraux, tout en tenant compte des conditions de remboursement actuellement en vigueur en Belgique.

Vignette thérapeutique de l’étudiant. Prise en charge d’une hypertriglycéridémie
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

Scheen AJ , Wallemacq C , De Flines J , Paquot N

Rev Med Liege 2019, 74(3),167-172

Résumé : Le médecin est souvent confronté à une hypertriglycéridémie, soit découverte de façon fortuite, soit recherchée dans le cadre d’une approche spécifique. Réduire le taux de triglycérides, à jeun et en post-prandial, peut contribuer à diminuer le risque cardiovasculaire (au moins chez les patients avec cholestérol HDL abaissé) et à limiter le risque de pancréatite aiguë (en cas d’hypertriglycéridémie sévère). Rechercher des causes connues d’hypertriglycéridémie (comorbidités, médicaments) permet de proposer des mesures spécifiques. Sinon, il convient d’envisager, en première intention, des mesures hygiéno-diététiques (réduction pondérale, abstinence d’alcool, évitement des glucides à index glycémique élevé) qui, si elles sont bien respectées, peuvent donner des résultats remarquables. En cas d’échec, des traitements pharmacologiques peuvent être éventuellement envisagés, mais avec un succès souvent limité. Parmi les médicaments, c’est le fénofibrate qui a été le plus étudié et s’est révélé utile en prévention cardiovasculaire, surtout si un taux de cholestérol HDL bas est associé à l’hypertriglycéridémie chez le patient diabétique de type 2.

Vignette diagnostique de l’étudiant. Exploration d’un syndrome de malabsorption digestive
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

De Flines J , Louis E , Paquot N

Rev Med Liege 2018, 73(10),526-532

Résumé : Le syndrome de malabsorption est une entité clinique, rencontrée régulièrement en consultation, qui combine des symptômes digestifs et généraux. Il se caractérise essentiellement par des troubles du transit (diarrhée chronique), associés fréquemment à une perte de poids. Cette symptomatologie altère la qualité de vie des patients, il est donc important de mettre au point le/les mécanisme(s) responsable(s) de la malabsorption afin de pouvoir envisager les différentes possibilités thérapeutiques et améliorer au maximum la qualité de vie du patient. Pour ce faire, nous devons, dans un premier temps, procéder à une anamnèse minutieuse et un examen clinique soigné, ensuite prescrire et exploiter les analyses de laboratoire (sur sang et sur selles) adaptées ainsi que les examens complémentaires de médecine nucléaire, d’imagerie médicale et d’endoscopie digestives. Il existe tout d’abord, une série de pathologies gastro-intestinales qui présentent ce syndrome, telles que la maladie coeliaque dans sa forme classique et, plus rarement, la maladie de Crohn ainsi que les pathologies bilio-pancréatiques. Le syndrome de malabsorption est également très fréquent dans les suites de chirurgies digestives lourdes telles que l’ischémie mésentérique entraînant un syndrome de grêle court, la pancréatectomie partielle ou totale, la gastrectomie totale, ainsi que les chirurgies du système biliaire. Nous allons, au travers d’un cas clinique, illustrer l’approche diagnostique sur le plan anamnestique, clinique et technique d’une malabsorption secondaire à une chirurgie digestive.

Vignette diagnostique de l’étudiant. Le point sur la dyspraxie développementale chez l’enfant
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

Boxus N , Denis C , Pitchot W

Rev Med Liege 2018, 73(3),156-161

Résumé : Après avoir réexpliqué ce qu’est la dyspraxie, nous aborderons brièvement les enjeux narcissiques liés à la période scolaire. En effet, les moyens défensifs utilisés par les enfants pour faire face aux difficultés d’apprentissage sont variés et peu spécifiques, ce qui rendra la démarche médicale complexe. Nous décrirons ensuite les symptômes spécifiques à rechercher dans l’anamnèse et le premier entretien clinique en cas de suspicion de dyspraxie. Enfin, nous détaillerons la manière dont il faut envisager le bilan d’exploration et la prise en charge pluridisciplinaire du trouble.

Vignette diagnostique de l’étudiant. Oedème des membres inférieurs chez un patient diabétique de type 2
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

AJ Scheen , N Paquot , P Lancellotti , JM Krzesinski

Rev Med Liege 2018, 73(2),101-106

Résumé : Le diagnostic différentiel des oedèmes des membres inférieurs est un exercice fréquemment rencontré en pratique clinique. A la lumière de l’histoire d’un patient obèse avec un diabète de type 2 et une hypertension artérielle, compliqués d’une insuffisance coronarienne et d’une néphropathie, présentant des oedèmes des membres inférieurs, les contributions respectives d’une insuffisance cardiaque, d’une altération de la fonction rénale (avec possible syndrome néphrotique) et d’une éventuelle atteinte hépatique sont discutées sur la base d’éléments anamnestiques et cliniques évocateurs. Le diagnostic final sera conforté par les résultats d’examens paracliniques simples, judicieusement sélectionnés.

Vignette thérapeutique de l’étudiant. Inhibiteur des SGLT2 ou agoniste des récepteurs du GLP-1 chez un patient diabétique de type 2 avec maladie cardiovasculaire ?
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

AJ. Scheen , N. Paquot

Rev Med Liege 2018, 73(1),43-50

Résumé : Deux classes d’antidiabétiques ont montré, récemment, une protection cardiovasculaire et rénale chez des patients diabétiques de type 2 à haut risque cardiovasculaire. L’empagliflozine, un inhibiteur des cotransporteurs sodium-glucose de type 2 (iSGLT2), et le liraglutide, un agoniste des récepteurs du glucagon-like peptide-1 (AR GLP-1), ont reçu récemment, comme indication, une réduction des événements cardiovasculaires et de la mortalité après les résultats positifs des essais EMPA-REG OUTCOME et LEADER, respectivement. Les mécanismes de protection diffèrent, sans doute, selon la classe pharmacologique et sont peut-être complémentaires. La question qui peut se poser en pratique clinique est de savoir quel médicament choisir entre ces deux options chez le patient diabétique de type 2 avec maladie cardiovasculaire, avant d’envisager éventuellement une combinaison. Le but de cette vignette clinique est de discuter du meilleur choix thérapeutique en fonction du profil individuel du patient et des spécificités de chaque molécule.

Vignette diagnostique de l’étudiant. Diagnostic différentiel des douleurs des membres inférieurs chez le patient diabétique
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

J.-C. Philips , M. Rorive, A.J. Scheen

Rev Med Liege 2017, 72(11),513-518

Résumé : Cette vignette a pour but d’illustrer la démarche clinique permettant un diagnostic différentiel entre une artériopathie, une neuropathie et une atteinte ostéo-articulaire face à un patient diabétique de type 2 consultant pour des douleurs des membres inférieurs. La démarche médicale globale est privilégiée, se basant sur des éléments anamnestiques et cliniques qui doivent guider les investigations paracliniques.

Vignette thérapeutique de l’étudiant Comment prescrire un médicament antidiabétique oral chez un patient diabétique de type 2 avec insuffisance rénale ?
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

A.J. Scheen , N. Paquot

Rev Med Liege 2017, 72(10),462-468

Résumé : Les patients avec un diabète de type 2 (DT2) et une insuffisance rénale chronique (IRC) sont de plus en plus nombreux, notamment parmi les sujets âgés. De façon étonnante, ce problème est souvent méconnu, voire négligé, lors de la prise en charge en pratique clinique. Pourtant, la plupart des antidiabétiques oraux (ADO) ont des limites d’utilisation en cas de diminution de la fonction rénale, soit parce qu’ils nécessitent une réduction de la posologie, soit parce qu’ils sont contre-indiqués essentiellement pour des raisons de sécurité. Cette vignette clinique a pour but de discuter les modalités d’utilisation et précautions à prendre lors de la prescription des ADO les plus utilisés, la metformine, les insulinosécrétagogues (sulfamides, répaglinide), les inhibiteurs de la dipeptidyl peptidase-4 (gliptines) et les inhibiteurs des cotransporteurs sodium-glucose de type 2 (gliflozines) chez un patient avec un DT2 et une IRC.

Vignette thérapeutique de l’étudiant. Quel médicament antidiabétique choisir chez un patient diabétique de type 2 avec insuffisance cardiaque ?
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

A.J. Scheen , N. Paquot

Rev Med Liege 2017, 72(9),423-428

Résumé : La prévention de l’insuffisance cardiaque suscite un intérêt croissant chez le patient diabétique de type 2 qui cumule divers facteurs de risque pour développer cette complication et qui survit de plus en plus longtemps aux autres complications cardiovasculaires. Outre le traitement classique de l’insuffisance cardiaque, la prise en charge doit sélectionner les médicaments antidiabétiques les plus opportuns. En effet, tous n’ont pas le même impact puisque certains ont montré un effet favorable sur le risque d’hospitalisation pour insuffisance cardiaque alors que d’autres ont montré un risque accru, soit évident, soit au moins suspecté. Le but de cette vignette clinique est de discuter le choix des médicaments anti-hyperglycémiants chez le patient diabétique de type 2 avec ou à risque de développer une insuffisance cardiaque.

Vignette diagnostique de l’étudiant. Analyse critique des plaintes douloureuses du patient atteint de schizophrénie
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

I. Caubo, , C. Piette , R. Fontaine , G. Scantamburlo

Rev Med Liege 2017, 72(6),318-322

Résumé : La schizophrénie est une pathologie complexe dont la prévalence avoisine 1 %. Sa sémiologie peut prendre de multiples formes. La discrimination sensorielle peut être altérée, y compris la perception douloureuse. La grande majorité des études réalisées à ce jour démontrent une hypoalgésie chez les patients atteints de schizophrénie. Il est important de tenir compte de ces données dans la prise en charge des patients exprimant des idées délirantes ou des hallucinations afin d’éviter de passer à côté d’affections non psychiatriques potentiellement graves.

Vignette thérapeutique de l’étudiant. Importance d’interrompre certains médicaments en cas de troubles digestifs et de déshydratation
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

J.-M. Krzesinski , A.J. Scheen

Rev Med Liege 2017, 72(5),266-271

Résumé : Cette vignette clinique attire l’attention sur l’importance d’interrompre certains médicaments en cas de troubles digestifs susceptibles d’entraîner une déshydratation. En effet, cette dernière peut provoquer une insuffisance rénale aiguë qui va contribuer à une accumulation toxique de ces médicaments et/ou augmenter leur néphrotoxicité. Il peut s’ensuivre un véritable cercle vicieux, potentiellement dangereux, voire mortel. Trois classes de médicaments, très fréquemment prescrites, sont prises à titre d’exemple, la metformine, les inhibiteurs du système rénine-angiotensine et les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Pour chacune d’entre elles, la physiopathologie de la complication sera brièvement discutée. Il sera également mis l’accent sur certains profils de risque de patients chez lesquels la plus grande prudence s’impose.

Vignette diagnostique de l’étudiant. Trouble de conversion : neuroimagerie fonctionnelle et mécanismes neurobiologiques
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

J. Lejeune , C. Piette , E. Salmon , G. Scantamburlo

Rev Med Liege 2017, 72(4),214-218

Résumé : Le trouble de conversion est une pathologie psychiatrique fréquemment rencontrée dans les services de neurologie. Cette pathologie «sans substrat» a été et est encore parfois qualifiée de maladie imaginaire ou de simulation. Cependant, l’absence de substrat «organique» n’exclut pas la possibilité d’un dysfonctionnement cérébral. Les mécanismes étiopathogéniques qui sous-tendent ce trouble sont longtemps restés incertains, encore aujourd’hui. L’avènement des sciences cognitives et de l’imagerie fonctionnelle ouvre un champ d’exploration pour la psychiatrie dans la compréhension des mécanismes neurobiologiques qui sous-tendent les troubles mentaux et, en particulier, le trouble de conversion. Cet article reprend plusieurs études de neuroimagerie sur le trouble de conversion et tente d’en dégager des hypothèses sur ses mécanismes neurobiologiques.

Vignette thérapeutique de l’étudiant. Optimisation d’un traitement par insuline basale chez le patient diabétique de type 2
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

A.J. Scheen, N. Paquot

Rev Med Liege 2017, 72(3),156-161

Résumé : Compte tenu de l’histoire naturelle du diabète de type 2 et de l’augmentation de l’espérance de vie, un nombre croissant de patients sont traités par insuline après échec des antidiabétiques oraux. Les recommandations internationales privilégient le recours à une insuline basale, le plus souvent avec le maintien de la metformine. Si ce traitement ne permet pas d’atteindre les objectifs glycémiques, il convient d’optimiser la prise en charge. Cette vignette clinique permet de discuter les avantages et les inconvénients de trois options thérapeutiques : le passage de l’insuline basale à un schéma basal-plus puis basal-bolus, l’ajout d’un autre antidiabétique oral, soit un inhibiteur de la dipeptidyl peptidase-4 (gliptine), soit un inhibiteur des cotransporteurs sodium-glucose de type 2 (gliflozine) ou encore la combinaison d’une insuline basale avec un agoniste des récepteurs du glucagon-like peptide-1.

Vignette diagnostique de l’étudiant - Mise au point d’une toux chronique
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

R. Louis

Rev Med Liege 2017, 72(2),106-110

Résumé : La toux est le symptôme le plus commun pour lequel les patients consultent un médecin. On parle de toux chronique lorsque la toux est présente pendant plus de 8 semaines. Cette situation altère généralement la qualité de vie du patient. De très nombreuses pathologies, pas exclusivement respiratoires, peuvent être associées à de la toux persistante. On distingue les toux chroniques à radiographie thoracique pathologique de celles à radiographie thoracique normale. Parmi ces dernières, les plus fréquentes d’ailleurs, il faut évoquer une bronchite chronique tabagique, une toux médicamenteuse, un asthme, un reflux gastro-oesophagien ou une rhino-sinusopathie. Il n’est néanmoins pas rare que l’on ne trouve aucune étiologie, situation qui définit alors le concept de toux idiopathique réfractaire. Cette vignette décrit un cas d’asthme qui s’est présenté sous forme d’une toux persistante et fut bien maîtrisée par un traitement anti-asthmatique. Elle envisage aussi les nouvelles voies pharmacologiques envisagées dans la toux chronique idiopathique réfractaire.

La vignette thérapeutique de l'étudiant. Le choix entre un inhibiteur de la DPP-4 et un inhibiteur des SGLT2 pour traiter le diabète de type 2
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

A.J. Scheen, N. Paquot

Rev Med Liege 2016, 71(12),579-585

Résumé : Deux nouvelles classes d’antidiabétiques oraux occupent une place croissante dans l’arsenal thérapeutique pour traiter l’hyperglycémie du diabète de type 2, les inhibiteurs de la dipeptidyl peptidase-4 (DPP-4), mieux connus sous le nom de gliptines, et les inhibiteurs des cotransporteurs sodium-glucose de type 2 (SGLT2), appelés aussi gliflozines. Après échec d’une monothérapie par metformine, le premier choix médicamenteux dans le diabète de type 2, elles offrent, toutes les deux, une alternative à un traitement par sulfamides, en particulier chez les patients à risque d’hypoglycémie. Cependant, le choix entre l’ajout d’un inhibiteur de la DPP-4 et celui d’un inhibiteur des SGLT2 n’est pas aisé, mais peut être orienté en fonction des caractéristiques individuellesdu patient considéré. Les arguments en faveur de l’une ou l’autre classe médicamenteuse sont discutés à la lumière de cette vignette clinique d’un patient coronarien présentant un diabète de type 2 insuffisamment équilibré sous metformine.

La vignette diagnostique de l’étudiant Mise au point d’une suspicion de malaise hypoglycémique chez une personne adulte non diabétique
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

A.J. Scheen, N. Paquot, P.J. Lefèbvre

Rev Med Liege 2016, 71(9),407-413

Résumé : La survenue de malaises est souvent attribuée à une hypoglycémie chez des personnes non diabétiques et, a priori, sans autre problème de santé. Ce diagnostic est, cependant, souvent galvaudé, car habituellement non clairement démontré. Le diagnostic d’hypoglycémie doit se faire de façon structurée en se basant sur la triade de Whipple. Tout d’abord, l’anamnèse doit rechercher les symptômes évocateurs d’hypoglycémie, adrénergiques et neuroglucopéniques. Ensuite, l’hypoglycémie doit être authentifiée par une mesure d’une valeur basse au moment d’un malaise. Enfin, s’il s’agit bien d’une hypoglycémie, le malaise doit disparaître rapidement après resucrage. Une fois le diagnostic posé sur la base de cette triade, l’anamnèse doit faire préciser, outre la sévérité des malaises, leur chronologie, après les repas ou à jeun, ce qui oriente vers une hypoglycémie réactive, fonctionnelle, ou vers une hypoglycémie d’origine organique (insulinome). Des examens complémentaires, faisant d’abord appel à la biologie clinique, ensuite éventuellement à l’imagerie médicale, permettront de, non seulement confirmer le diagnostic d’hypoglycémie, mais aussi d’en préciser l’origine, ce qui orientera la stratégie thérapeutique.

La vignette diagnostique de l’étudiant. Evaluation d’une baisse de vision avec un œil blanc
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

A.Lamalle, C. Andris, J.M. Rakic

Rev Med Liege 2016, 71(6),314-319

Résumé : La perte d’acuité visuelle est un symptôme majeur en ophtalmologie. Nous rapportons le cas d’une neuropathie optique aiguë unilatérale non ischémique survenant chez une patiente de 55 ans. Ce cas clinique permet d’illustrer la démarche diagnostique devant une chute d’acuité visuelle survenant avec un œil blanc. Plusieurs algorithmes sont fournis pour faciliter l’approche diagnostique.

La vignette thérapeutique de l’étudiant. Hyperuricémie et risque potentiel de pathologie cardio-vasculaire et rénale
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

R. Schils, J.-M. Krzesinski

Rev Med Liege 2016, 71(5),262-268

Résumé : S’il ne fait pas de doute qu’il faille traiter l’hyperuricémie associée à la maladie goutteuse pour prévenir les crises, quelques larges études observationnelles et de petites études prospectives thérapeutiques ont insisté sur l’intérêt de normaliser aussi le taux d’acide urique en cas d’hyperuricémie asymptomatique. Le but est, ici, de réduire le risque cardio-vasculaire et rénal, notamment par inhibition de la xanthine oxydase, enzyme intervenant dans la synthèse d’acide urique. Cet article passe en revue cette littérature potentiellement prometteuse, mais qui mérite d’être encore validée de façon prospective.

La vignette diagnostique de l'étudiant. LogBook numérique : un carnet de bord réflexif comme outil d'apprentissage en contexte de stage.
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

G. Scantamburlo, V. Vierset, P. Bonnet, D. Verpoorten, C. Delfosse, M. Ansseau

Rev Med Liege 2016, 71(4),210-215

Résumé : Un LogBook (ou journal de bord) est un outil d’apprentissage et d’accompagnement où sont répertoriées des situations cliniques vécues lors d’un stage. Il joue un rôle essentiel dans la maîtrise des compétences cliniques. Au Centre Hospitalier Universitaire de Liège, nous avons développé un LogBook numérique pour renforcer le guidage des étudiants et favoriser une réflexion vers l’autonomisation. Il apporte des repères utiles aux enseignants cliniciens et aux étudiants. Il est aussi utilisé comme outil de co-évaluation. Ce LogBook a été conçu pour le stage en psychiatrie. Cependant, sa particularité est de pouvoir être adapté à tous les contextes de stage, dans toutes les disciplines, en vue de favoriser une harmonisation cohérente du parcours clinique de l’étudiant, en lien avec les impératifs du cursus donnés par l’Europe.

La vignette diagnostique de l’étudiant. L’importance du facteur temps et de la chronologie des événements dans l’anamnèse médicale
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

A.J. Scheen

Rev Med Liege 2016, 71(3),161-164

Résumé : L’anamnèse est une étape essentielle dans l’approche diagnostique. Elle repose sur un interrogatoire structuré dans lequel la chronologie des événements joue souvent un rôle essentiel. L’expérience montre que l’étudiant en médecine exploite, souvent de façon imparfaite, la notion de temps dans son approche du patient. Le but de cette vignette est d’attirer l’attention sur quelques éléments clés, dont l’âge du malade, la durée des symptômes, le moment d’apparition des plaintes dans le décours du nycthémère et, enfin, l’importance à accorder à deux (ou plusieurs) événements survenant de façon concomitante ou successive.

La vignette diagnostique de l’étudiant. Prise en charge initiale de la pancréatite aiguë
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

P. Gast

Rev Med Liege 2016, 71(2),108-111

Résumé : Les éléments-clé de la prise en charge immédiate d’une pancréatite aiguë sont : la confirmation diagnostique, la prédiction de la sévérité, la recherche des étiologies imposant une prise en charge simultanée à celle de la poussée de pancréatite. Une réhydratation adéquate est considérée comme la pierre angulaire du traitement.

La vignette diagnostique de l’étudiant. Troubles de l’équilibre, de la marche et chutes chez une patiente âgée
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

G. Moonen, I. Lievens, E. Bianchi

Rev Med Liege 2015, 70(10),517-526

Résumé : A propos du cas d’une patiente de 75 ans consultant pour un symptôme fréquent, des difficultés à la marche et trois chutes, nous insistons sur la complexité de l’analyse sémiologique et de la réflexion physiopathologique. Les étiologies sont diverses, souvent associées chez la personne âgée, et la prise en charge est inévitablement multidisciplinaire, médicale et paramédicale. Elle doit être adaptée à chaque situation particulière. Dans le cas particulier de l’observation clinique rapportée, l’étiologie se révèle être particulièrement rare, à savoir une myopathie myofibrillaire. Ceci permet de souligner que, dans la majorité des cas de maladies rares, c’est la maladie qui est rare mais non les signes et symptômes.

La vignette diagnostique de l’étudiant. Réflexion diagnostique à propos de la triade physiopathologique conduisant à la complication du «pied diabétique»
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

M. Rorive (1), A.J. Scheen (2) et l’équipe multidisciplinaire de la clinique du pied diabétique

Rev Med Liege 2015, 70(9),465-471

Résumé : La problématique dite du «pied diabétique» est devenue une complication fréquente du diabète sucré. Sa physiopathologie est le plus souvent complexe avec une intrication habituelle de trois composantes, neuropathique, artériopathique et infectieuse. L’approche diagnostique doit permettre d’établir le rôle respectif de ces trois composantes, d’abord grâce à une anamnèse minutieuse et un examen clinique rigoureux. Ensuite, des examens complémentaires judicieusement sélectionnés permettront de conforter les hypothèses générées par la clinique et, in fine, d’établir le plan de soins le plus approprié, en favorisant une prise en charge multidisciplinaire. Cette vignette clinique est centrée sur l’approche diagnostique, clinique d’abord, paraclinique ensuite, d’un patient présentant une plaie dans un contexte de «pied diabétique».

La vignette diagnostique de l’étudiant. La dépression est une complication fréquente du lupus érythémateux disséminé : considérations épidémiologiques, pathogéniques et thérapeutiques
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

B. Lemaire, D. Geron, O. Malaise, J-M. Krzesinski, M. Ansseau, G. Scantamburlo

Rev Med Liege 2015, 70(4),215-218

Résumé : Le lupus érythémateux disséminé (LED) est une maladie de système aux conséquences aussi multiples qu’invalidantes. La prévalence des épisodes dépressifs majeurs y est significativement supérieure à celle des sujets sains ou atteints d’autres pathologies inflammatoires. S’il est évident que le statut de maladie chronique au dénouement souvent péjoratif et le nombre de traitements qu’elle impose constituent des facteurs favorisants, il est probable que les mécanismes pathogéniques du LED occasionnent une atteinte cérébrale précipitant une symptomatologie dépressive. Cet article approfondit les liens entre LED et dépression à travers des notions épidémiologiques, étiopathogéniques et thérapeutiques.

La vignette thérapeutique de l'étudiant. Instaurer, surveiller et interrompre des traitements médicamenteux : un exercice pratique en vie réelle
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

A.J. Scheen

Rev Med Liege 2015, 70(1),49-53

Résumé : Certains patients présentent des situations cliniques particulièrement complexes qui imposent une réflexion approfondie sur les indications et contre-indications des traitements médicamenteux en cours et sur les ajustements posologiques ou thérapeutiques à proposer. Cette vignette clinique illustre quelques problèmes rencontrés lors de l’instauration, de la surveillance (pour des médicaments à index thérapeutique étroit) et de l’arrêt de certaines médications essentiellement pour des raisons de sécurité d’emploi. Le cas clinique concerne un patient diabétique de type 2 et hypertendu, coronarien connu, présentant une insuffisance cardiaque dans un contexte de fibrillation auriculaire, compliquée d’une insuffisance rénale sévère.

La vignette diagnostique de l’étudiant. Vertiges récidivants
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

V. Moonen, C. Andris, G. Moonen

Rev Med Liege 2014, 69(10),571-579

Résumé : Nous rapportons le cas d’un jeune patient consultant pour vertiges récidivants et atteint de migraine vestibulaire. Sa longue errance diagnostique nous a incités à revoir ici la démarche diagnostique dans ce type de symptôme, démarche qui est essentiellement multidisciplinaire, otologique, ophtalmologique et neurologique, et qui intègre des éléments sémiologiques et syndromiques. C’est aussi l’occasion de revoir le diagnostic et le traitement d’affections moins connues, parce que d’individualisation relativement récente, comme la migraine vestibulaire, la fistule périlymphatique, la paroxysmie vestibulaire ou la vestibulopathie bilatérale.

La vignette diagnostique de l’étudiant Diagnostic et évolution d’une chéloïde
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

C. Piérard-Franchimont, T. Hermanns-Lê, J-L. Nizet, G.E. Piérard

Rev Med Liege 2014, 69(9),518-521

Résumé : Une chéloïde est une formation saillante, fibreuse hypertrophique du derme. Elle est très ferme au toucher. Il en existe deux types cliniques qui correspondent, d’une part, à une évolution particulière d’une cicatrice et, d’autre part, à une apparition présumée spontanée. Cette lésion est caractérisée par des dépôts massifs de faisceaux de collagène. Cet aspect la distingue de la cicatrice hypertrophique qui représente, de manière primordiale, une accumulation de fibroblastes et de petits vaisseaux.

La vignette diagnostique de l’étudiant. Diagnostic et évolution d’une gale
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

C. Piérard-Franchimont, T. Hermanns-Lê, G.E. Piérard

Rev Med Liege 2014, 69(7-8),467-470

Résumé : La gale humaine est une ectoparasitose qui peut atteindre tout individu quel que soit son âge. Le niveau d’infestation par Sarcoptes scabiei var. hominis est influencé par toute diminution de l’immunocompétence. Plusieurs types cliniques de gale sont ainsi décrits, parmi lesquels la gale du nourrisson, la gale profuse des immunodéprimés, la gale dite norvégienne et la gale canine. La gale onchocercienne est une microfilariose tropicale toute différente par sa nature parasitaire.

La vignette thérapeutique de l’étudiant. Prise en charge de l’angiocholite
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

P. Gast

Rev Med Liege 2014, 69(4),226-228

Résumé : L’angiocholite, état septique de la voie biliaire principale, répond classiquement à une antibiothérapie adaptée ainsi qu’à la levée de l’obstacle en cause; néanmoins, certaines formes débouchent sur un sepsis sévère. Il est donc impératif et ce, dès l’admission du patient, de rechercher des critères de gravité, dont la présence orientera le malade vers une unité de soins intensifs et une cholangiographie rétrograde en urgence.

La vignette diagnostique de l’étudiant Approche diagnostique d’une angiocholite
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

P. Gast

Rev Med Liege 2014, 69(3),162-166

Résumé : L’angiocholite désigne l’infection aiguë de la voie biliaire principale par des germes entériques. Elle est favorisée par un obstacle à l’écoulement de la bile, le plus souvent lithiasique. Le diagnostic peut être posé face à la triade: douleur biliaire, fièvre, ictère. Dix pour cent des malades évoluent rapidement vers un état septique grave. Les éléments anamnestiques, cliniques, biologiques et radiologiques permettant de conforter le diagnostic et d’optimiser la prise en charge vont être discutés.

La vignette diagnostique de l’étudiant Diagnostic et évaluation d’une hypoglycémie chez le patient diabétique
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

A.J. Scheen

Rev Med Liege 2014, 69(2),110-115

Résumé : Les épisodes d’hypoglycémie sont relativement fréquents chez les patients diabétiques, en particulier lorsqu’ils sont traités par sulfamides ou par insuline (davantage dans le diabète de type 1 que dans celui de type 2). Les hypoglycémies peuvent prendre plusieurs formes selon le patient et, d’une fois à l’autre, chez un même patient. A la lumière de cette vignette clinique, nous décrirons les caractéristiques de trois grands types d’hypoglycémie : les hypoglycémies sévères (avec ou sans coma), les hypoglycémies symptomatiques (avec ou sans authentification) et les hypoglycémies asymptomatiques, de découverte fortuite par une analyse glycémique. Nous analyserons également brièvement les raisons de ces différences et les répercussions cliniques potentielles que ces trois types d’hypoglycémie peuvent avoir dans la vie réelle des personnes diabétiques.

La vignette diagnostique de l’étudiant Diagnostic différentiel d’une diarrhée chronique
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

E. Louis

Rev Med Liege 2014, 69(1),51-56

Résumé : La diarrhée chronique est une présentation clinique fréquente dans nos populations. Elle peut correspondre à un grand nombre de pathologies digestives ou systémiques. Si les causes les plus courantes sont la colopathie fonctionnelle, les troubles fonctionnels intestinaux ou les intolérances alimentaires, des pathologies organiques doivent aussi être recherchées. L’anamnèse ciblée et certains éléments de l’examen clinique jouent un rôle clé dans l’orientation du diagnostic et des explorations complémentaires. La présente vignette propose une démarche diagnostique structurée visant à une utilisation optimale des explorations complémentaires.

La vignette diagnostique de l’étudiant. L’anamnèse médicale, étape initiale capitale pour l’orientation diagnostique
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

A.J. Scheen

Rev Med Liege 2013, 68(11),599-603

Résumé : La pratique de la médecine combine les caractéristiques d’une science (science médicale) et d’un art (art de guérir). Elle a pour objectif de guérir le malade (ou, à tout le moins, de le soulager). La première étape de la démarche médicale globale est de poser un diagnostic qui va ensuite conditionner l’approche thérapeutique. Depuis Hippocrate, la séméiologie, c’est-à-dire l’étude des symptômes et des signes, est cruciale pour poser ou orienter le diagnostic nosologique. L’avènement de technologies médicales, de plus en plus sophistiquées, pourrait faire croire que la séméiologie n’a plus guère de place dans la pratique médicale actuelle. C’est tout le contraire puisqu’une séméiologie bien conduite permet de poser une majorité de diagnostics précis ou, à défaut, d’établir un diagnostic différentiel restreint qui amènera à une sélection judicieuse de quelques examens complémentaires. Cet article vise à rappeler aux étudiants en médecine les bases d’une anamnèse performante, progressant d’une démarche analytique vers une approche syndromique, alliant savoir, savoir-faire et savoir-être.

La vignette thérapeutique de l’étudiant : Prise en charge du diabète gestationnel
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

J.C. Philips, P. Emonts, A. Pintiaux, C. Kirkpatrick, A.J. Scheen

Rev Med Liege 2013, 68(9),489-0

Résumé : La grossesse est associée à divers degrés d’intolérance au glucose et de résistance à l’insuline. Le diabète gestationnel (DG) est reconnu comme un facteur de risque pour diverses complications durant la grossesse telles que la croissance fœtale excessive, une incidence accrue de traumatismes obstétricaux et des perturbations métaboliques chez le nouveau-né. Ces données incitent à un dépistage universel et un traitement approprié chez les femmes présentant des valeurs glycémiques anormalement élevées. Des études épidémiologiques ont montré que le DG peut atteindre 1 à 25 % des femmes enceintes, en fonction de la population étudiée et des critères diagnostiques utilisés. Des conseils hygiéno-diététiques et, si nécessaire, des traitements médicamenteux oraux ou injectables (insuline) doivent être proposés en présence de glycémies maternelles au-delà des objectifs car les issues périnatales sont améliorées grâce à une prise en charge appropriée. Les patientes ayant présenté un DG sont à haut risque de développer un diabète de type 2 dans les années qui suivent l’accouchement et cette population doit, dès lors, bénéficier de recommandations adéquates. La vignette décrit les modalités de prise en charge du DG sur base des données issues des dernières études et des recommandations de diverses sociétés scientifiques internationales.

La vignette diagnostique de l'étudiant. Diagnostic d'un diabète gestationnel
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

J-C. Philips, A.J. Scheen

Rev Med Liege 2013, 68(4),201-207

Résumé : Le diabète gestationnel (DG) est une complication fréquente de la grossesse. Sa prévalence varie fortement selon la stratégie de dépistage utilisée ainsi que la population étudiée. Le DG expose à un haut risque de complications, à la fois sur le plan maternel et foetal. Ces complications sont en relation directe avec l’hyperglycémie maternelle, mais cette relation est linéaire, sans valeur-seuil clairement définie. Cela explique sans doute pourquoi il est difficile d’énoncer des critères indiscutables de diagnostic du DG. De nombreuses controverses existent depuis plusieurs années dans la littérature quant aux méthodes les plus adéquates pour dépister le DG. Les questions sont relatives à l’intérêt d’une méthode en une ou deux étapes, au test à utiliser en priorité, aux valeursseuil à considérer en fonction du test retenu ainsi qu’au choix d’un dépistage universel ou uniquement ciblé sur les femmes à risque. Un groupe d’experts internationaux a proposé récemment un dépistage universel du DG avec la réalisation d’une hyperglycémie provoquée par voie orale de 2 heures. Une harmonisation des approches diagnostiques du DG est, en effet, indispensable. Cette vignette clinique discute les avantages et désavantages des différentes stratégies proposées pour dépister le DG.

La vignette diagnostique de l’étudiant. Mise au point d’un patient consultant pour obésité
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

J. De flines, M. Rorive, N. Esser, N. Paquot, F. Luyckx, A.J. Scheen

Rev Med Liege 2013, 68(3),148-153

Résumé : L’obésité est de plus en plus commune dans notre société et les consultations médicales pour mise au point et prise en charge d’une surcharge pondérale sont fréquentes. Avant d’envisager un plan thérapeutique, une mise au point soigneuse s’impose. L’approche diagnostique d’une personne obèse doit se faire selon la même procédure systématique que chez un patient présentant une autre pathologie chronique. Cette vignette clinique a pour but de décrire les étapes principales d’une anamnèse fouillée, les signes à rechercher particulièrement lors de l’examen clinique et les quelques examens complémentaires de base (notamment en biologie clinique) à programmer chez une personne qui consulte pour mise au point d’obésité. En fonction des éléments recueillis, les modalités de la prise en charge pourront être définies, idéalement dans une approche multidisciplinaire.

La vignette diagnostique de l’étudiant. Le spectre des toxidermies
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

T. Hermanns-Lê, C. Piérard-Franchimont, G.E. Piérard

Rev Med Liege 2013, 68(1),44-50

Résumé : Les toxidermies représentent l’ensemble des réactions médicamenteuses indésirables au niveau de la peau. Ces «maladies du progrès médical» sont des pathologies fréquentes, touchant près de 2% des patients sous traitement. Tout diagnostic de présomption est fondé sur un faisceau d’arguments codifiés. Ces maladies cutanées induites par les médicaments sont diverses. Elles sont initialement reconnues par l’expérience personnelle du médecin. Cependant, leur attribution à un médicament spécifique découle de l’expérience collective dérivant des évidences publiées. L’aspect histopathologique est souvent évocateur ou probant. Certaines toxidermies ont un décours indolent, alors que d’autres grèvent de manière sévère le pronostic vital.

La vignette diagnostique de l’étudiant. Le phénomène de Raynaud
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

C. Piérard-Franchimont, G.E. Piérard, T. Hermanns-Lê

Rev Med Liege 2012, 67(12),655-659

Résumé : Le phénomène de Raynaud est un acrosyndrome vasculaire causé par diverses maladies. On distingue la variante idiopathique appelée maladie de Raynaud, les formes secondaires et les phénomènes de Raynaud idiopathiques suspects.

La vignette diagnostique de l’étudiant. Comment je mesure la pression artérielle au cabinet de consultation
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

J-M. Krzesinski, A. Saint-Remy

Rev Med Liege 2012, 67(9),492-498

Résumé : La mesure de la pression artérielle de façon classique repose toujours sur l’auscultation des bruits de Korotkoff. Devenue un geste banal, elle est souvent mal pratiquée et, donc, source d’erreurs dans l’estimation du niveau réel de pression d’un patient. Elle exige rigueur et précision pour être utile en pratique médicale quotidienne. Cette vignette à destination des étudiants veut rappeler les grands principes de la mesure de la pression artérielle au cabinet de consultation, mais aussi au domicile du patient.

La vignette diagnostique de l’étudiant. Syndrome du trou déchiré postérieur (foramen jugulaire)
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

V. Moonen, R. Phan Ba, J.F. Tshibanda, C. Finck, G. Moonen

Rev Med Liege 2012, 67(4),210-214

Résumé : Les neuropathies crâniennes sont fréquentes et l’analyse sémiologique est essentielle à leur mise au point diagnostique et thérapeutique. Cette affirmation est plus vraie encore dans le cas des neuropathies crâniennes multiples. Nous proposons ici un exercice de sémiologie à propos d’une atteinte simultanée des nerfs crâniens IX (nerf glossopharyngien), X (nerf vague) et XI (nerf spinal). Ce cas illustre parfaitement que la connaissance de l’anatomie et de la physiologie nerveuse est le fondement de la sémiologie neurologique

La vignette diagnostique de l’étudiant. Diagnostic différentiel structuré d’une perte brève de conscience
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

I. Hansen, P. Mélon, E. Creemers, G. Moonen

Rev Med Liege 2012, 67(3),157-162

Résumé : Une perte transitoire de conscience amène fréquemment le patient à consulter les services de neurologie ou de cardiologie. Une anamnèse précise et orientée ainsi qu’un examen clinique bien conduit autoriseront le plus souvent la distinction entre syncope, crise d’épilepsie, malaise d’origine métabolique ou psychogène. Pour structurer le raisonnement diagnostique dans une telle situation, nous prendrons comme exemple le cas d’une patiente âgée présentant des syncopes et chez qui la mise au point vasculaire autorise la découverte d’une sténose subocclusive d’une carotide interne. Nous envisagerons le diagnostic différentiel de la perte brève de conscience et, revenant au cas de la patiente, discuterons ensuite la relation entre ce malaise syncopal et la lésion carotidienne.

La vignette thérapeutique de l’étudiant. Quelles cibles glycémiques et lipidiques viser chez un patient diabétique de type 2 ?
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

N. Paquot, A.J. Scheen

Rev Med Liege 2012, 67(2),98-103

Résumé : Le patient diabétique de type 2 est à haut risque cardio-vasculaire et nécessite une prise en charge globale ciblant tous les facteurs de risque. Les valeurs cibles recommandées pour le contrôle de la pression artérielle ont été discutées dans un article précédent. Cette vignette clinique résume les principaux arguments à propos du choix des objects glycémiques (hémoglobine glyquée ou HbA1c) et lipidiques. Sur le plan glycémique, l’objectif doit être ajusté en fonction du rapport bénéfices/risques, avec une valeur cible moins stricte en cas de coronaropathie sous-jacente et d’un risque d’hypoglycémie sévère. Par contre, en l’absence de ces deux problèmes, l’objectif peut être renforcé (HbA1c < 7% au minimum), surtout pour éviter ou ralentir la progression des lésions de microangiopathie. Sur le plan lipidique, le cholestérol LDL reste la cible privilégiée, avec comme objectif une valeur < 100 mg/dl chez les patients à risque cardio-vasculaire élevé, voire même < 70 mg/dl chez les patients à risque très élevé, selon les dernières recommandations européennes. La dyslipidémie du syndrome métabolique (hypertriglycéridémie, cholestérol HDL bas) peut également représenter une cible thérapeutique (non-HDL cholestérol) bien que les preuves dans la littérature soient moins évidentes.

La vignette thérapeutique de l’étudiant. Quelles cibles tensionnelles viser chez un patient diabétique de type 2 ?
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

J-M. Krzesinski, A.J. Scheen

Rev Med Liege 2012, 67(1),51-56

Résumé : L’hypertension artérielle est fréquemment observée chez le patient diabétique de type 2 et aggrave le pronostic cardio-vasculaire et rénal. Abaisser la pression artérielle représente donc un objectif essentiel dans cette population. Cependant, les valeurs de pression systolique et diastolique à atteindre restent controversées et la cible doit sans doute être ajustée en fonction des caractéristiques individuelles du patient («médecine personnalisée»). Cette vignette clinique résume les principaux arguments à propos du choix des cibles tensionnelles, en termes de rapport bénéfices/risques, selon que le patient diabétique présente un syndrome métabolique sans complications, une néphropathie ou une insuffisance coronaire.

La vignette diagnostique de l’étudiant.Identification d’une dermatose provoquée par la lumière
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

C. Piérard-Franchimont, M. Caucanas, P. Quatresooz, G.E. Piérard

Rev Med Liege 2011, 66(12),643-647

Résumé : Les dermatoses provoquées par la lumière sont connues sous le nom de photodermatoses ou de lucites. On distingue trois groupes correspondant aux photodermatoses exogènes, aux dermatoses avec photosensibilité systémique et aux lucites idiopathiques. Elles sont dues à des réactions pho¬totoxiques ou photo-allergiques. Les indices anamnestiques et cliniques, appuyés par des examens dermatopathologiques et photobiologiques, permettent l’établissement du diagnostic et le choix adéquat de la thérapeutique.

La vignette diagnostique de l'étudiant. La paralysie faciale ... pas toujours si facile que cela !
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

Z. Jedidi, B. Sadzot

Rev Med Liege 2011, 66(11),596-602

Résumé : Nous rapportons le cas d’une patiente de 45 ans, ayant présenté une paralysie faciale périphérique à bascule. Ce cas particulier permet d’ébaucher et de discuter la démarche diagnostique et le raisonnement clinique à tenir devant ce type de symptomatologie, à partir d’un questionnement didactique, ainsi que de revoir brièvement l’anatomie du nerf facial et ses rapports de proximité. Le traitement et les complications éventuelles sont également abordés.

la vignette diagnostique de l’étudiant. La dyspnée
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

R. Louis

Rev Med Liege 2011, 66(9),503-506

RESUME : La dyspnée est un symptôme extrêmement courant en médecine et, en particulier, en pathologie cardio-respiratoire. Elle résulte, le plus souvent, d’un désaccord entre la demande ventilatoire et les possibilités d’adaptation de l’appareil thoraco-pulmonaire. A travers une vignette décrivant le cas d’une fibrose pulmonaire débutante, nous passons en revue les grandes étiologies et le diagnostic différentiel des dyspnées et donnons quelques moyens d’en évaluer l’intensité grâce à certaines échelles validées.

La vignette diagnostique de l’étudiant. Diagnostic d’une perte de poids involontaire chez l’adulte
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

N. Paqu

Rev Med Liege 2011, 66(7-8),456-460

RESUME : Une perte de poids involontaire et significative chez l’adulte constitue un problème fréquemment rencontré en pratique clinique et représente un défi diagnostique pour le clinicien. Les étiologies en sont multiples, de même que les implications pronostiques. Les cancers, les maladies gastro-intestinales et les affections psychiatriques sont les trois causes les plus fréquentes d’une perte de poids involontaire, même si, chez une proportion non négligeable de patients, aucune étiologie n’est mise en évidence; dans ce cas, l’évolution est généralement favorable. Exclure une affection maligne est un des objectifs essentiels de la prise en charge. Celle-ci est basée sur une approche rationnelle comprenant une anamnèse soigneuse, un examen clinique méticuleux et un bilan de dépistage (analyses biologiques et imagerie médicale) simple et non invasif. Un screening biologique totalement normal plaide contre une affection organique sévère, en général, et maligne, en particulier. Les examens complémentaires ne seront réalisés qu’en fonction des résultats de l’évaluation initiale. Si celle-ci est négative et rassurante, un suivi clinique attentif et rapproché est préféré à la réalisation d’autres investigations non orientées, plus invasives ou coûteuses.

La vignette thérapeutique de l'étudiant. Options thérapeutiques pour contrôler l'hyperglycémie chez un patient diabétique de type 2 insuffisamment équilibré sous l'association metformine-sulfamide
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

A.J. Scheen, N. Paquot

Rev Med Liege 2011, 66(4),215-221

RESUME : Outre les mesures hygiéno-diététiques, le traitement du diabète de type 2 comprend la prescription d’antidiabétiques oraux dont, classiquement, une association de metformine et d’un sulfamide. Si cette bithérapie orale ne permet pas ou plus d’obtenir un contrôle glycémique satisfaisant, il convient d’intensifier la prise en charge. Plusieurs solutions thérapeutiques sont possibles à ce stade avec, pour chacune d’elles, des avantages et des inconvénients. Cette vignette clinique a pour objectif d’illustrer cette problématique en donnant les arguments pro-contra en ce qui concerne les différentes approches considérées et en décrivant les modalités pratiques d’une prise en charge appropriée en fonction du profil du patient considéré.

La vignette thérapeutique de l'étudiant. Quelle combinaison d'antidiabétiques oraux pour contrôler l'hyperglycémie chez un patient diabétique de type 2 insuffisamment équilibré sous metformine?
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

A.J. Scheen, N. Paquot

Rev Med Liege 2011, 66(3),170-175

RéSUMé : Le patient diabétique de type 2 doit, avant tout, bénéficier de conseils hygiéno-diététiques associés, en première intention, à un traitement médicamenteux par metformine (en l’absence de contre-indications). Si cette monothérapie ne suffit pas ou ne suffit plus (compte tenu de la progression inéluctable de la maladie secondairement à l’épuisement de la cellule B), un autre médicament antidiabétique oral doit être ajouté. Plusieurs possibilités existent avec, pour chaque alternative, des avantages et des inconvénients. Cette vignette clinique illustre cette problématique et a pour objectif de faciliter le raisonnement amenant au choix de la meilleure combinaison médicamenteuse en fonction du profil d’un patient diabétique donné.

Vignette diagnostique de l'étudiant. Critères électro-cardiographiques d'une tachycardie ventriculaire
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

C. Garweg, J.C. Bologne, P. Mélon, P. Lancellotti, L.A. Piérard

Rev Med Liege 2011, 66(2),109-114

RéSUMé : L’enregistrement d’une tachycardie régulière à QRS larges est souvent à l’origine d’angoisse et de panique chez le jeune praticien qui doit faire le diagnostic différentiel entre une tachycardie ventriculaire et une tachycardie supraventriculaire avec aberration de conduction dont le pronostic vital est fondamentalement différent. Dans la majorité des cas, une approche rigoureuse et systématique de l’analyse de l’électrocardiogramme couplé à l’examen clinique permet d’aboutir au diagnostic correct.

La vignette diagnostique de l'étudiant. Diagnostic différentiel d'un malaise : hypoglycémie, hypotension ou spasmophilie
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

A.J. Scheen, J-C. Philips, J-M. Krzesinski

Rev Med Liege 2011, 66(1),48-54

RéSUMé : La consultation pour la survenue de malaises est une problématique fréquente en pratique médicale. Compte tenu du fait qu’il s’agit, à première vue, de plaintes peu spécifiques, le risque est de programmer une série d’examens complémentaires disparates et finalement peu contributifs en l’absence d’une anamnèse bien orientée et d’un examen clinique pertinent. Le but de cet article est de présenter une démarche médicale globale, essentiellement basée sur l’interrogatoire (éléments séméiologiques, chronologiques et thérapeutiques) avec quelques éléments cliniques et paracliniques complémentaires simples, permettant de faire assez aisément un diagnostic différentiel entre une hypoglycémie réactive, une hypotension (orthostatique) et une crise de spasmophilie.

La vignette diagnostique de l'étudiant. Diagnostic différentiel étiologique des oedèmes
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

J.M. Krzesinski

Rev Med Liege 2010, 65(11),655-661

RESUME : Les oedèmes, pathologie fréquente, constituent la conséquence visible d’une accumulation de liquide dans le tissu interstitiel. Ils peuvent être localisés ou généralisés et sont soit liés à une altération de l’hémodynamique capillaire primitive (équation de Starling), avec secondairement une rétention hydrosodée, soit d’emblée liés à cette rétention suite à une anomalie rénale. Ces oedèmes généralisés sont déclives (présents aux membres inférieurs en position debout), bilatéraux, symétriques, blancs, mous, indolores le plus souvent et prenant le godet, ce qui les distinguent des oedèmes localisés ou lymphatiques. Une approche diagnostique est proposée basée sur l’histoire et les symptômes associés. Ceci permet de déboucher sur une approche thérapeutique adaptée.

La vignette diagnostique de l'étudiant. Le prurit, un "méhin" fréquent
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

M. Caucanas, C. Piérard-Franchimont, G.E. Piérard

Rev Med Liege 2010, 65(10),593-597

RESUME : Le prurit est un symptôme fréquent qui peut être régional ou généralisé. Son origine peut être locale au niveau de la peau ou systémique. L’examen clinique et l’anamnèse sont primordiaux dans l’établissement du diagnostic étiologique qui gouverne le traitement.

La vignette thérapeutique de l'étudiant. Patient coronarien avec co-morbidités : intégrer indications et contre-indications dans le raisonnement pharmaco-thérapeutique
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

A.J. Scheen

Rev Med Liege 2010, 65(7-8),476-481

RÉ SUMÉ : Un patient avec obésité abdominale, diabète de type 2, hypertension artérielle et dyslipidémie a un risque élevé de développer une insuffisance coronarienne, cardiaque et/ou rénale. Le traitement de ce type de patient requiert une polymédication qui doit tenir compte des indications et contre-indications, absolues ou relatives, de façon à améliorer le pronostic global. Cette vignette clinique illustre le raisonnement thérapeutique aboutissant à une prise en charge pharmacologique appropriée, en complément des mesures hygiéno-diététiques.

La vignette thérapeutique de l'étudiant. Premier épisode de fibrillation auriculaire
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

P. Mélon, C. Garweg, L.A. Piérard, P. Lancellotti

Rev Med Liege 2010, 65(4),224-227

RÉ SUMÉ : Nous proposons une réflexion thérapeutique à propos du cas d’un patient adressé en consultation pour un premier épisode de fibrillation auriculaire. Ce cas permet d’évoquer l’anticoagulation, le contrôle de la fréquence et du rythme cardiaque qui sont les différentes étapes de la prise en charge.

La vignette diagnostique de l'étudiant. La maladie d'Alzheimer
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

H. Jedidi, Z. Jedidi, E. Salmon

Rev Med Liege 2010, 65(3),163-168

RÉSUMÉ : La maladie d’Alzheimer est la pathologie neurodégénérative la plus répandue chez les individus de plus de 60 ans. Par sa fréquence et les répercussions individuelles et sociales qu’elle entraîne, elle constitue un problème majeur de santé publique. Avec la présentation d’une histoire clinique de maladie d’Alzheimer chez un sujet âgé, nous proposons une réflexion diagnostique et thérapeutique sur cette situation pathologique. Il convient d’adapter le traitement à chaque patient et surtout de ne pas négliger les aspects thérapeutiques non médicamenteux.

La vignette diagnostique de l'étudiant. Comment raisonner une anomalie des mouvements oculaires?
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

V. Moonen, R. Phan Ba, E. Rikir, C. Andris, G. Moonen

Rev Med Liege 2010, 65(1),49-53

RÉSUMÉ : Les anomalies des mouvements oculaires sont très fréquentes en neurologie. Nous rapportons une observation d’ophtalmoplégie internucléaire unilatérale isolée d’origine ischémique pour illustrer à quel point le diagnostic de localisation lésionnelle est fondé sur 1) une analyse sémiologique précise et 2) une interprétation syndromique basée sur la connaissance préalable de l’anatomie et de la physiologie de la motricité oculaire extrinsèque. A propos de ce cas, nous faisons l’inventaire des signes et symptômes oculaires en neurologie.

La vignette diagnostique de l'étudiant : Apprentissage au raisonnement diagnostique (éditorial)
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

G. Moonen, A.J. Scheen

Rev Med Liege 2010, 65(1),46-48

Résumé non disponible

La vignette thérapeutique de l'étudiant. Prise en charge d'une personne obèse avec syndrome métabolique
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

M. Rorive, J. De Flines, N. Paquot, A.J. Scheen

Rev Med Liege 2009, 64(12),651-656

RESUME : La prise en charge d’une personne obèse impose une évaluation minutieuse, une approche multidisciplinaire et une stratégie thérapeutique pas à pas. Celle-ci doit privilégier les mesures hygiéno-diététiques, en faisant éventuellement appel à des moyens pharmacologiques chez les sujets bons répondeurs, et en réservant la chirurgie bariatrique pour des cas bien sélectionnés, réfractaires au traitement médical. Un renforcement continu de la motivation est crucial pour obtenir un succès à long terme. Chez les sujets obèses à haut risque métabolique, cette prise en charge doit viser, notamment, à prévenir le développement d’un diabète de type 2.

La vignette thérapeutique de l'étudiant. Quand l'asthme se révèle
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

R. Louis, F. Schleich

Rev Med Liege 2009, 64(9),474-478

RÉSUMÉ : L’asthme est une maladie chronique des voies aériennes, extrêmement fréquente, dont le diagnostic est souvent confondu avec celui d’une simple bronchite. La démonstration d’une variabilité excessive du calibre bronchique est essentielle au diagnostic. Une fois celui-ci posé et dès lors que la maladie s’exprime par des symptômes pluri-hebdomadaires, le traitement d’entretien repose, en première intention, sur les corticoïdes inhalés à faibles doses, accompagnés d’une prise à la demande d’un aérosol de β2-mimétique à action rapide. En plus du traitement pharmacologique, il est crucial d’éduquer le malade pour renforcer l’adhérence au traitement.

La vignette de l'étudiant . Conseils pratiques pour la rédaction d'un cas clinique
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

A.J. Scheen, G. Moonen

Rev Med Liege 2009, 64(7-8),418-422

RÉSUMÉ : Le cas clinique est le type de publication le plus aisément «accessible» à l’étudiant en médecine ou au praticien. La sélection du cas clinique qui mérite d’être rapporté représente une première étape importante. Ensuite, la rédaction proprement dite mérite un soin tout particulier, à la fois sur le plan du fond et de la forme. Le message principal à retenir du cas doit être mis en exergue et aussi bien argumenté que possible. L’exercice, difficile au premier abord, constitue un bon entraînement pour la rédaction ultérieure d’autres publications scientifiques plus complexes. Nous donnons ici quelques conseils pratiques pour aider l’étudiant en médecine ou le praticien qui désirerait présenter ou publier un cas clinique.

La vignette thérapeutique de l'étudiant. La maladie de Parkinson débutante
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

V. Delvaux, G. Moonen, G. Garraux

Rev Med Liege 2009, 64(4),228-232

RÉSUMÉ : Nous proposons une réflexion diagnostique et thérapeutique à propos du cas d’un patient adressé pour un tremblement inaugural prédominant aux membres supérieurs. Ce cas permet d’évoquer la sémiologie extrapyramidale et les diagnostics différentiels qui s’y rapportent. Une fois le diagnostic établi, se pose la question du traitement qu’il soit médicamenteux, chirurgical ou autre (rééducation fonctionnelle).

La vignette thérapeutique de l'étudiant. Comment gérer une hypertension artérielle qui devient résistante ?
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

J.M. Krzesinski

Rev Med Liege 2009, 64(3),171-175

RÉSUMÉ : La prise en charge de l’hypertension artérielle, ce tueur silencieux bien connu, reste un défi quotidien pour les médecins en quête d’un contrôle optimal des valeurs tensionnelles. Le problème est, par ailleurs, encore plus compliqué quand, après une phase de bonne réponse, ce contrôle se déstabilise. L’histoire médicale rapportée souligne les différentes étapes à suivre pour améliorer l’efficacité de la prise en charge face à ces formes d’hypertension artérielle devenues secondairement résistantes.

La vignette thérapeutique de l'étudiant. Optimisation du traitement pharmacologique chez un patient avec un diabète de type 2 nouvellement diagnostiqué
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

J. De Flines, R.P. Radermecker, B. Jandrain, A.J. Scheen

Rev Med Liege 2009, 64(2),103-109

RÉSUMÉ : Le patient diabétique, au moment où le diagnostic de diabète de type 2 est confirmé, pose un problème thérapeutique fréquemment rencontré en médecine générale et plus complexe qu’il peut y paraître à première vue. Il convient, en effet, de bien sélectionner le médicament antidiabétique oral de premier choix, d’envisager d’éventuelles combinaisons médicamenteuses anti-hyperglycémiantes, si nécessaire, de fixer judicieusement les objectifs glycémiques, en termes de rapport «bénéfices/risques» individuel, et d’assurer la meilleure protection cardio-vasculaire possible. Cette vignette clinique illustre cette problématique au départ du cas d’un patient à risque cardio-vasculaire élevé, ayant présenté un malaise hypoglycémique après l’initiation d’un traitement par glibenclamide, un sulfamide hypoglycémiant, pour une hyperglycémie modérée découverte fortuitement.

La vignette thérapeutique de l'étudiant. Quand survient la crise d'épilepsie...
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

B. Sadzot, G. Moonen

Rev Med Liege 2009, 64(1),56-60

RÉSUMÉ : Avec la survenue d’une crise d’épilepsie apparemment inaugurale chez une jeune patiente, nous proposons une réflexion diagnostique et thérapeutique concernant un problème clinique fréquent. La multiplication des médicaments anti-épileptiques disponibles sur le marché rend le choix du traitement malaisé. Il faut prendre en considération le type d’épilepsie, les propriétés pharmacologiques des produits, et les contraintes propres au patient. Outre la prescription, des conseils et recommandations doivent également être formulés

La vignette thérapeutique de l'étudiant. Choix médicamenteux influencés par les comorbidités connues et nouvellement diagnostiquées chez un patient à risques multiples
Notice: Undefined index: browser in /var/web/rmlg/public_html/Dyn/listeVignette.php on line 161

A.J. Scheen

Rev Med Liege 2008, 63(11),693-697

RÉSUMÉ : Le patient obèse souffrant de gonarthrose, d’hypertension artérielle, de diabète de type 2, d’hyperuricémie, de dyslipidémie mixte et d’insuffisance rénale modérée est fréquemment rencontré dans la pratique médicale. Outre les mesures hygiéno-diététiques, la prise en charge optimale de ce type de patient impose le recours à une polymédication dont le choix doit tenir compte des synergies pharmacologiques pour garantir la meilleure protection possible, mais aussi des éventuelles contre-indications imposées par la présence des comorbidités ou encore le risque d’interférences médicamenteuses.

Centre hospitalier universitaire de Liège Revue Médicale de Liège depuis 1946
ISSN : 0370-629X et e-ISSN : 2566-1566
Rédacteur en chef : A.Scheen
Copyright : Revue Médicale de Liège 2002
Dernière modification : 04-06-2020
Université de Liège