Problème d'affichage ? Veuillez passer à une version plus récente de votre navigateur

Display problems? Please use a recent version of your navigator.
FR
RMLG - Accueil : Articles du numéro en cours
La Revue Médicale de Liège est un outil de formation médicale continue s'adressant tant aux généralistes qu'aux spécialistes et aux étudiants.

EN FR

2020 - volume 75 (1)

 
Editorial 2020 : relever bien des défis !

Scheen AJ

Rev Med Liege 2020, 75(1),1-3

Résumé non disponible

L’image du mois. Métastases cutanées secondaires à un cancer du col de l’utérus

Derouane F, Honhon B

Rev Med Liege 2020, 75(1),4-5

Résumé : Les métastases cutanées provenant du cancer du col de l’utérus sont rarement décrites, et peuvent apparaître plusieurs années après une rémission complète du cancer. Elles peuvent avoir plusieurs types de présentations telles que : nodules, papules, télangiectasies. Malheureusement, ces dernières sont associées à un mauvais pronostic. Nous rapportons le cas d’une patiente qui a développé des métastases cutanées alors que son cancer primitif était stable sous traitement par bévacizumab.

Le cas clinique du mois. Insertion vélamenteuse du cordon ombilical associée à un vasa praevia

Schoenen S, Emonts P, Van Linthout C

Rev Med Liege 2020, 75(1),6-9

Résumé : L’insertion vélamenteuse du cordon ombilical est une anomalie placentaire rare, pouvant être associée à un vasa praevia, c’est-à-dire la présence d’un vaisseau ombilical en regard de l’orifice interne du col utérin. En cas de rupture spontanée des membranes, le risque d’hémorragie fœtale est majeur et, le plus souvent, létal pour l’enfant à naître. Le défi de la prise en charge est le diagnostic anténatal à l’échographie du 2ème trimestre. En cas de vasa praevia confirmé lors du 3ème trimestre, une césarienne doit être programmée avant la mise en travail spontanée, aux alentours de 34-36 semaines d’aménorrhée. Une cure de maturation pulmonaire par corticostéroïdes est recommandée à 32 semaines d’aménorrhée en raison du risque accru de prématurité. L’insertion vélamenteuse du cordon peut être associée à d’autres complications périnatales telles qu’un retard de croissance intra-utérin, une mort fœtale in utero, des anomalies placentaires.

Approche critique du traitement prolongé par inhibiteurs de la pompe à protons chez les personnes âgées

Delhougne N, Allepaerts S, Gast P, Louis E

Rev Med Liege 2020, 75(1),10-16

Résumé : Les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) sont des médicaments fréquemment prescrits pour la prise en charge de pathologies secondaires à l’acidité gastrique. Leur utilisation est en constante augmentation et la question d’un éventuel sevrage, notamment chez les personnes âgées, est rarement soulevée en raison de leur bonne tolérance clinique apparente. Pourtant, leur utilisation est régulièrement injustifiée et il existe de plus en plus de preuves d’effets secondaires variés et potentiellement sévères. Les personnes âgées étant fragiles en raison de leur homéostasie particulière et de leurs comorbidités, il semble intéressant d’insister, dans cette population, sur les manifestations indésirables potentiellement médiées par les IPP, les indications reconnues de traitement et les méthodes de sevrage disponibles, le cas échéant.

Intérêt du jeûne préopératoire : mise au point

Javillier B, Fabbro C, Brichant JF, Deflandre E

Rev Med Liege 2020, 75(1),17-22

Résumé : L’inhalation du contenu gastrique représente un important facteur de risque peropératoire. Le jeûne préopératoire permet de limiter ce risque. La durée du jeûne est variable selon les patients et les circonstances. Elle est soumise à des recommandations par différentes sociétés savantes. La consultation pré-anesthésique permet d’identifier certains facteurs de risque d’inhalation. Le jour de l’intervention, l’échographie de l’estomac permet de guider l’évaluation quantitative ou semi-quantitative du contenu gastrique. La stratégie anesthésique est ainsi adaptée à la balance bénéfice-risque, notamment en utilisant une induction dite «en séquence rapide» et une compression oesophagienne lors des interventions chirurgicales en urgence.

Pourquoi et comment traiter la carence martiale du patient insuffisant cardiaque ?

Tridetti J, Nguyen Trung ML, Ancion A, Oury C, Moonen M, Lancellotti P

Rev Med Liege 2020, 75(1),23-28

Résumé : L’anémie et la carence martiale sont deux comorbidités fréquentes dans l’insuffisance cardiaque à fraction d’éjection réduite (HFrEF) et sont associées à un moins bon pronostic. Contrairement à la supplémentation martiale per os, l’administration de carboxymaltose ferrique intraveineux (Injectafer®) améliore la qualité de vie, la capacité à l’effort et semble réduire les hospitalisations pour insuffisance cardiaque. Bien que les réactions anaphylactiques soient extrêmement rares, il est recommandé d’administrer l’Injectafer® dans un environnement médical adapté. Ceci entraîne des contraintes d’administration qui peuvent susciter une réticence de la part du médecin et du patient. Cet article a pour objectif d’optimaliser et d’harmoniser la prise en charge de la carence martiale dans l’insuffisance cardiaque, en proposant une solution simple pour le patient et le soignant.

La transplantation cardiaque : indications actuelles et résultats de l’expérience liégeoise

Brüls S, Tchana-Sato V, Lavigne JP, Durieux R, Sakalihasan N, Radermecker MA, Désiron Q, Creemers E, D’Orio V, Nelessen E, D’Orio V, Ancion A, Lancellotti P, Hans G, Lagny M, Blaffart F, Defraigne JO

Rev Med Liege 2020, 75(1),29-36

Résumé : La transplantation cardiaque demeure, à ce jour sans conteste, le traitement de choix de l’insuffisance cardiaque terminale, quelle qu’en soit l’origine. La dernière décennie a été marquée par une amélioration significative des résultats de la transplantation cardiaque tant en termes de mortalité que de morbidité. La survie globale à 5 ans dépasse maintenant 70 %. Cependant, la pénurie d’organes limite malheureusement son emploi et impose des critères de sélection rigoureux des potentiels candidats. Une revue des indications actuelles ainsi qu’un aperçu des résultats de la transplantation cardiaque au CHU de Liège sont présentés.

Associations entre exposition aux polluants organiques persistants durant la grossesse et fonction thyroïdienne durant la petite enfance : étude longitudinale pilote et revue de la littérature

Dufour P, Pirard C, Seghaye MC, Boemer F, Charlier C

Rev Med Liege 2020, 75(1),37-42

Résumé : Objectif : Notre but est d’étudier les associations potentielles entre contamination par les composés perfluorés (PFC) mesurée à la naissance et fonction thyroïdienne évaluée quelques mois plus tard. Les niveaux de PFC ont été déterminés précédemment dans le sang de cordon de nouveau-nés recrutés à Liège. Méthode : Les parents des enfants appartenant au premier et cinquième quintiles d’exposition aux PFC ont été contactés pour mesurer les niveaux de thyréostimuline (TSH) chez leurs enfants quelques mois après la naissance. Vingt-huit enfants ont été recrutés. De plus, nous avons réalisé une revue de littérature concernant les associations entre exposition pré- ou périnatale aux polluants organiques persistants (POP) et fonction thyroïdienne pendant la petite enfance. Résultat : Aucune différence significative n’a été mise en évidence entre les deux groupes de contamination (Mann-Whitney, p = 0,91). Selon, la revue de la littérature, il est indispensable de disposer de nouvelles données longitudinales relatives à la relation entre contamination par les POP et fonction thyroïdienne. Conclusion : Nos résultats suggèrent que les concentrations de PFC à la naissance ne sont pas associées aux niveaux de TSH au cours de la vie. Des études basées sur de plus grandes cohortes sont requises pour confirmer nos résultats.

Anomalie d’Ebstein : du diagnostic prénatal au traitement chirurgical

Madani S, Van Linthout C, Rondia G, Seghaye MC

Rev Med Liege 2020, 75(1),43-48

Résumé : L’anomalie d’Ebstein est une cardiopathie congénitale complexe et rare impliquant le développement embryologique anormal de la valve tricuspide (VT). Sa prévalence exacte reste inconnue étant donné le sous-diagnostic des formes mineures et le large spectre clinique de cette pathologie résultant de la haute variabilité de la morphologie tricuspidienne. L’échocardiographie occupe une place importante dans le diagnostic, la mise au point et l’évaluation pronostique de cette affection. Nous rapportons le cas d’un patient de 6 ans issu d’une grossesse gémellaire présentant une malformation d’Ebstein néonatale sévère, diagnostiquée par échographie à la 29ème semaine d’aménorrhée, et nous discutons la prise en charge à la lumière de la littérature récente.

Les stratégies de récupération du sportif de haut niveau : focus sur la quantité et la qualité du sommeil

Nédélec M

Rev Med Liege 2020, 75(1),49-52

Résumé : Une augmentation du nombre de compétitions et une charge d’entraînement importante sont constatées dans le sport de haut niveau. Les sportifs doivent équilibrer une charge importante avec une récupération efficace afin de limiter le risque de surentraînement et de blessure. Différentes stratégies susceptibles d’accélérer la récupération existent. Les stratégies nutritionnelles, l’immersion en eau froide et le sommeil sont efficaces afin de limiter les mécanismes de fatigue, et ainsi retrouver plus rapidement un niveau de performance de référence. Une quantité et une qualité de sommeil insuffisantes se retrouvent fréquemment chez le sportif, au cours de périodes d’entraînement très intense, de déplacements à l’international et lors d’évènements compétitifs majeurs. Un sommeil de quantité et/ou de qualité insuffisante(s) a des répercussions négatives sur le processus de récupération. Des stratégies d’hygiène de sommeil susceptibles d’améliorer la récupération, d’optimiser la performance et de prévenir la blessure sont requises.

Comment j’explore… une pathologie organique à l’origine d’un trouble pédopsychiatrique

Barrea C, Debray FG, Simon M, Leroy P

Rev Med Liege 2020, 75(1),53-59

Résumé : Les troubles psychiatriques chez l’enfant peuvent être l’expression d’affections organiques sous-jacentes. Celles-ci sont nombreuses et variées avec une expression clinique souvent fruste, les signes psychiatriques pouvant rester isolés pendant des années avant que d’autres signes organiques plus spécifiques n’apparaissent. Plus récemment, de nouveaux traitements ont été développés, permettant d’améliorer le pronostic de certaines de ces maladies organiques; le dépistage de celles-ci constitue, dès lors, une préoccupation quotidienne pour le pédopsychiatre. Cette revue de littérature discute des différentes affections organiques traitables chez l’enfant pouvant avoir une présentation psychiatrique isolée. Elle propose, par la suite, un algorithme décisionnel orienté en fonction des plaintes somatiques et psychiatriques rapportées.

Vignette thérapeutique. Quel traitement injectable après échec du traitement oral chez le patient diabétique de type 2 ?

Scheen AJ, Paquot N

Rev Med Liege 2020, 75(1),60-66

Résumé : Le passage à un traitement injectable, après échec des antidiabétiques oraux, est souvent considéré comme une étape délicate, pour le patient diabétique de type 2 comme pour le médecin, ce qui peut conduire à une certaine inertie thérapeutique. Schématiquement, deux options peuvent être envisagées, soit débuter une insulinothérapie en préférant un analogue d’insuline à action basale, soit recourir à un agoniste des récepteurs du glucagon-like peptide-1 (AR GLP-1). Chaque option a ses avantages et ses inconvénients, ce qui ouvre la voie à une médecine personnalisée. Néanmoins, la préférence est de plus en plus donnée aux AR GLP-1, mais cette solution est davantage soumise à des conditions restrictives de remboursement. Une combinaison des deux options est également possible, avec la commercialisation récente de deux spécialités à ratio fixe d’un analogue d’insuline basale et d’un AR GLP-1. Cette vignette clinique discute ces différentes options thérapeutiques chez un patient diabétique de type 2 insuffisamment contrôlé sous antidiabétiques oraux, tout en tenant compte des conditions de remboursement actuellement en vigueur en Belgique.

Centre hospitalier universitaire de Liège Revue Médicale de Liège depuis 1946
ISSN : 0370-629X et e-ISSN : 2566-1566
Rédacteur en chef : A.Scheen
Copyright : Revue Médicale de Liège 2002
Dernière modification : 10-01-2020
Université de Liège