La Revue Médicale de Liège est un outil de formation médicale continue s'adressant tant aux généralistes qu'aux spécialistes et aux étudiants.

EN FR

2021 - volume 76 (4)

 
L’image du mois. Regards croisés sur la pression artérielle en position assise

Scheen AJ , Marchand M , Philips JC

Rev Med Liege 2021, 76(4),221-223

Résumé : La position debout, ou même assise, prolongée peut entraîner une baisse de la pression artérielle compte tenu d’une certaine séquestration du volume sanguin dans les membres inférieurs due à la gravité, ce qui peut provoquer un malaise lipothymique, voire une syncope. Nous présentons l’image d’un enregistrement continu, avec un Finometer®, de la pression artérielle systolique et de la fréquence cardiaque, démontrant que le simple fait de croiser les jambes en position assise permet de faire remonter, quasi instantanément, la pression artérielle. Ce mécanisme physiopathologique explique pourquoi de nombreuses personnes croisent les jambes en position assise, que ce soit, par exemple, lors d’une réunion prolongée, dans un auditoire ou dans une salle de cinéma. Ce phénomène, a priori banal, a potentiellement des implications diagnostiques, thérapeutiques et pronostiques. Mots-clés : Pression artérielle - Hypotension - Position corporelle - Mesure continue - Finometer®

Comment je traite… le mycosis fongoïde : à propos du brentuximab védotine, une nouvelle arme thérapeutique

Lebas E , Collins P , Bonnet C , Libon F , Dezfoulian B , Nikkels AF

Rev Med Liege 2021, 76(4),224-231

Résumé : Récemment, le brentuximab védotine (BV) (Adcetris®) a obtenu le remboursement en Belgique pour le traitement du lymphome cutané primitif de type mycosis fongoïde (MF), du lymphome anaplasique à larges cellules et de la papulose lymphomatoïde de type A. Le BV est un anticorps monoclonal dirigé contre le CD30 exprimé par les cellules T tumorales. L’inhibition de cette voie de signalisation induit un processus d’apoptose et conduit à la mort cellulaire. Le BV est remboursé après l’échec d’un autre traitement systémique et lorsque le nombre de cellules T atypiques exprimant le CD30 en immunohistochimie excède 10 % de la population totale sur une biopsie cutanée. Le BV est administré par voie intraveineuse toutes les 3 semaines à la posologie de 1,8 mg/kg, avec un maximum de 16 cures. Les taux de réponse globale excèdent 75 %. Certains patients négatifs pour le CD30 ont également montré une réponse thérapeutique intéressante. Les principaux effets indésirables du BV sont la neutropénie et la neuropathie périphérique. Les cas de deux patients avec un MF de longue date et multi-résistant, ayant répondu favorablement au BV, sont présentés dans cet article.

Cas clinique. Prise en charge d’un myélome multiple chez une patiente âgée aux antécédents de néoplasie mammaire : intérêt d’une collaboration multidisciplinaire onco-gériatrique

Legros M , Bouillon AS , Janin N , Moonen M , Louviaux I , Salmon JP , Berg N , Servais P

Rev Med Liege 2021, 76(4),232-238

Résumé : Comme la prévalence des cancers augmente avec l’âge, certains patients âgés se trouvent confrontés à plusieurs pathologies tumorales. Ce cas clinique d’une patiente de 70 ans, avec un adénocarcinome du sein et un myélome multiple compliqué d’une insuffisance rénale sé-vère, illustre la complexité de la prise en charge oncogériatrique. En effet, l’évaluation gériatrique permet de dépister la fragilité et apporte une aide à l’élaboration d’un plan de soins personnalisé en respectant la qualité de vie.

Cas clinique. Préoxygénation par lunettes nasales à haut débit chez un patient présentant des critères de ventilation et d’intubation difficiles

Sylvestre JB , Javillier B

Rev Med Liege 2021, 76(4),239-244

Résumé : Les différents protocoles et algorithmes d’intubation difficile mettent en avant la nécessité d’un dépistage précoce des patients à risque de ventilation et d’intubation difficiles. Ces protocoles permettent une adaptation de la prise en charge en concluant, tous, à la nécessité d’un abord trans-trachéal en urgence en cas d’intubation impossible. Dans ce contexte, la prévention des hypoxémies se doit d’être une préoccupation majeure de toute prise en charge anesthésique. En effet, en cas d’intubation orotrachéale impossible, la survenue d’une hypoxémie est directement corrélée à la durée de l’apnée. Classiquement, les manœuvres de pré-oxygénation permettent d’augmenter significativement la durée d’apnée sans hypoxémie. à celles-ci peuvent s’ajouter les manœuvres d’oxygénation apnéique en cas de ventilation impossible, mais avec une filière laryngée perméable. Cet article rapporte et discute le cas d’un patient présentant des critères d’intubation et de ventilation difficile qui a pu bénéficier d’une pré-oxygénation associée à une oxygénation apnéique par l’intermédiaire de lunettes nasales à haut débit.

Face à la COVID-19. COVID-19 : un défi pour les démocraties

Crismer A

Rev Med Liege 2021, 76(4),245-247

Résumé : Des études antérieures ont établi une corrélation positive entre démocratie et santé. La pandémie à COVID-19 semble mettre en difficulté les démocraties. Une des pistes pour faire face à ce défi pourrait être de renforcer la promotion de la santé, telle que définie dans la Charte d’Ottawa.

Inhibiteurs des SGLT2 : nouvelle option pour prévenir ou traiter l’insuffisance cardiaque

Scheen AJ , Lancellotti P

Rev Med Liege 2021, 76(4),248-255

Résumé : Les gliflozines (inhibiteurs des cotransporteurs sodium-glucose de type 2 ou iSGLT2), sont les seuls antidiabétiques oraux qui ont prouvé leur efficacité pour réduire les événements cardiovasculaires majeurs, les hospitalisations pour insuffisance cardiaque et la progression vers l’insuffisance rénale chronique terminale chez des patients diabétiques de type 2 (DT2) à haut risque. Un des effets les plus marqués et les plus reproductibles est la réduction des hospitalisations pour insuffisance cardiaque. Cet effet protecteur a été observé dans tous les grands essais prospectifs, que les patients présentent ou non une insuffisance cardiaque à l’inclusion. Les effets ont été confirmés dans deux essais ciblant spécifiquement les patients avec insuffisance cardiaque à fraction d’éjection réduite, qu’ils soient diabétiques ou non : DAPA-HF avec la dapagliflozine et EMPEROR-reduced avec l’empagliflozine. L’effet favorable sur les hospitalisations pour insuffisance cardiaque apparaît d’autant plus marqué que la fonction rénale initiale est altérée, y compris lorsque le débit de filtration glomérulaire (DFG) est < 45 ml/min/1,73 m². Ces résultats favorables ont donné aux iSGLT2 une place privilégiée dans les dernières recommandations internationales de diabétologie, de cardiologie et de néphrologie. Selon elles, la prescription des iSGLT2 devrait être étendue aux patients avec un DFG entre 30 et 60 ml/min/1,73 m² ainsi qu’aux patients non diabétiques avec insuffisance cardiaque à fraction d’éjection réduite. Pour les patients à fraction d’éjection préservée, il conviendra d’attendre les résultats d’autres grandes études en cours.

Plaidoyer pour l’enseignement de la nutrition clinique aux futurs médecins

Thissen JP , Boucquiau A , Paquot N , Preiser JC

Rev Med Liege 2021, 76(4),256-261

Résumé : Les connaissances des médecins en matière d’alimentation et de nutrition sont souvent en-deçà des attentes des patients et en décalage par rapport aux recommandations officielles. Pourtant, la mauvaise alimentation constitue la première cause de mortalité à l’échelle planétaire. Les attentes des patients sont importantes en matière de nutrition et le médecin y est mal préparé en raison d’une formation insuffisante. De plus, la nutrition est parfois perçue comme une matière peu scientifique, et la reconnaissance des compétences en nutrition est insuffisante, ouvrant le champ à des dérives pseudo-scientifiques. Nous plaidons pour une meilleure formation en nutrition dans le cursus des études médicales, notamment en intégrant les aspects nutritionnels de manière transversale au cours de la formation des futurs médecins, et pour la reconnaissance des cursus de formation post-universitaires validés par les autorités académiques. Une clarification des rôles et une reconnaissance des compétences sont urgentes afin de professionnaliser les conseils nutritionnels.

La plastie de rotation, une alternative intéressante à l’amputation

Deloge C , Allington N , Rondia J

Rev Med Liege 2021, 76(4),262-267

Résumé : La plastie de rotation peut être utilisée comme alternative à l’amputation quand le traitement conservateur n’est pas possible, par exemple dans le cadre des tumeurs malignes au niveau du genou. Le principe de l’opération consiste à faire pivoter la jambe de 180° après résection du fémur distal et, ainsi, l’articulation de la cheville remplace l’articulation du genou. Cette technique chirurgicale, bien que complexe, permet une exérèse carcinologique satisfaisante, avec un résultat fonctionnel supérieur à celui de l’amputation au-dessus du genou, ainsi qu’une meilleure qualité de vie. En effet, les patients ne développent pas de douleurs fantômes, névromes ou gêne du moignon puisqu’il ne s’agit pas d’une amputation. De plus, ils peuvent contrôler activement leur genou et gardent une proprioception et une sensation d’un contact normal avec le sol. Il en résulte un schéma de démarche coordonné, harmonieux et élégant, similaire à la population normale. Les patients sont plus performants dans leurs activités quotidiennes et sportives. L’inconvénient majeur est l’acceptation psychologique de cet aspect esthétique particulier.

Le concept de pédophilie. Partie 2 : Hypothèses étiologiques, aspects médico-légaux et stratégies thérapeutiques

Leistedt S , Thibaut F

Rev Med Liege 2021, 76(4),268-272

Résumé : La pédophilie est une paraphilie caractérisée par des comportements, des pulsions ou des fantasmes sexuels intenses et récurrents qui impliquent, de manière générale, les enfants. Cette déviance sexuelle s’accompagne souvent d’une souffrance personnelle, d’une altération significative du fonctionnement personnel, familial, professionnel et, au sens large, social. Dans nos sociétés occidentales modernes, la pédophilie et les perversions s’y rapportant sont condamnées par la loi. La pédophilie est un concept très ancien, complexe et surtout hétérogène. Son impact sociétal est très important et contraste avec le degré de connaissance réel de cette déviance parmi les non spécialistes et même parmi les spécialistes. Dans la seconde partie de cet article, les auteurs vont développer les hypothèses étiologiques, les principales options thérapeutiques et quelques aspects médico-légaux.

Epidémiologie des patients se présentant aux urgences pour dyspnée en Belgique

Pfendler M , Ghuysen A , Vranckx M , Laribi S , Verschuren F

Rev Med Liege 2021, 76(4),273-279

Résumé : Le profil des patients se présentant au service des urgences pour dyspnée est peu étudié en Europe, et encore moins en Belgique. Nous analysons ici une cohorte de patients présentant une dyspnée aiguë dans trois centres belges, quant à l’épidémiologie de cette dyspnée, les examens complémentaires réalisés, les diagnostics retenus, les traitements administrés, les taux d’hospitalisations et de survie. L’objectif secondaire est de comparer cette cohorte belge à une population européenne issue d’une vaste étude multicentrique. L’analyse de 131 patients révèle que la dyspnée aiguë au service des urgences correspond à quatre principaux diagnostics : l’exacerbation de bronchopneumopathie chronique obstructive, les infections des voies respiratoires inférieures, la décompensation cardiaque aiguë et l’asthme. L’âge des patients est supérieur à 80 ans chez un quart d’entre eux, le taux d’hospitalisation est de 57 % et la mortalité de 5 %. Notre analyse révèle également que la prise des paramètres vitaux peut être insuffisamment réalisée, tout comme le recours à la ventilation non invasive. Les diagnostics étiologiques posés dans le service des urgences sont confirmés en fin d’hospitalisation dans 75 % des cas. La population belge est plus jeune que la population européenne (62 versus 69 ans), présente moins souvent un diagnostic d’infection des voies respiratoires inférieures (20 % versus 31 %), et est comparable à la population européenne pour les autres paramètres étudiés. L’article évoque 10 messages-clés qui aideront les cliniciens à mieux percevoir la réalité de la dyspnée aiguë aux urgences en Belgique.

Intérêt et limites des outils de dépistage de la dysphagie en gériatrie

Denuit C , Delcourt S , Poncelet M , Dardenne N , Lagier A , Gillain S

Rev Med Liege 2021, 76(4),280-286

Résumé : L’objectif de cette étude prospective était d’évaluer l’intérêt et les limites d’outils de dépistage de la dysphagie (DePippo, EAT10, V-VST, mesure de la force de langue par IOPI) lors de leur utilisation au sein d’un service de gériatrie. Parmi les 102 patients inclus, 47 présentaient une dysphagie relevée par une évaluation logopédique complète. La sensibilité et la spécificité des tests de dépistage ont été respectivement de 31,9 % et 83,6 % pour l’EAT10, de 86,9 % et 52,7 % pour le V-VST, et de 76,6 % et 65,0 % pour le test de DePippo. Concernant la force postérieure de la langue, la valeur seuil minimale de 31 kPa présentait une sensibilité de 77,3 % et une spécificité de 52,7 %. Bien que moins sensible que le V-VST, le test de DePippo (test à l’eau) est plus largement applicable aux patients fragiles hospitalisés en gériatrie. De plus, cette étude met en lumière la nécessité de préciser, au sein d’un échantillon plus large, la reproductibilité du test de DePippo et l’intérêt de la mesure de la force de langue. En conclusion, et sous réserve de son taux de reproductibilité à préciser, le test de DePippo apparaît, actuellement, être l’outil de dépistage le plus adapté à une utilisation en gériatrie.

L’entretien motivationnel : une technique commune au service de l’aide au sevrage tabagique et à la thérapeutique parodontale

Gondel O , Jungo S , Aubin HJ

Rev Med Liege 2021, 76(4),287-291

Résumé : Le tabac est un facteur de risque commun à nombreuses maladies chroniques; c’est la première cause de mortalité évitable. Les maladies parodontales sont l’une des principales maladies inflammatoires chroniques. L’association du tabagisme à une augmentation du risque de parodontite est bien démontrée; on estime que si le tabagisme était éliminé dans cette population, le risque de parodontite serait réduit d’environ 14 %. La prise en charge du sevrage tabagique, comme du traitement parodontal, est devenue un enjeu de santé publique. L’entretien motivationnel est une approche psychologique visant à engager les personnes dans le changement de comportement en matière de santé. Le parodontiste a une position idéale pour mettre en place un entretien motivationnel visant conjointement le sevrage tabagique et la thérapeutique parodontale. La prise en compte des facteurs de risque, dont le tabac, est un enjeu pour la restauration et le maintien de la santé parodontale. Les données publiées suggèrent que les interventions pour la cessation du tabagisme sont efficaces, soulignant ainsi la nécessité d’un soutien comportemental dans les soins parodontaux. L’entretien motivationnel devient une part importante du traitement, à la fois parodontal et tabagique.

Dans la tourmente, l’industrie pharma se réinvente. Partie 2. Les opportunités

Coucke PA

Rev Med Liege 2021, 76(4),292-296

Résumé : Dans la première partie, nous avons évoqué les changements généraux auxquels l’industrie pharmaceutique doit faire face. Dans cette seconde partie, nous passons en revue quelques concepts et développements qui, pour beaucoup d’entre nous, semblent «futuristes», mais dont les grandes lignes se dessinent déjà. On évoquera brièvement quelques exemples comme l’analyse du pharmacogénome (antichambre pour la prescription personnalisée), les médicaments «intelligents», l’impression 3D des médicaments et leurs marquages. On ne peut pas parler de l’avenir de l’industrie pharmaceutique, sans évoquer le rôle grandissant de nouveaux acteurs dans les chaines de production et de distribution.

Centre hospitalier universitaire de Liège Revue Médicale de Liège depuis 1946
ISSN : 0370-629X et e-ISSN : 2566-1566
Rédacteur en chef : A.Scheen
Copyright : Revue Médicale de Liège 2002
Dernière modification : 08-04-2021
Université de Liège